×
Publicités
Par
Reuters API
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
16 sept. 2020
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le coronavirus n'a pas plombé la croissance des ventes de Prada en Chine

Par
Reuters API
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
16 sept. 2020

Les ventes du groupe de luxe Prada ont repris de plus belle en Chine depuis la réouverture des boutiques. A date, elles dépasseraient même largement celles de l’an dernier, d’après une déclaration du PDG Patrizio Bertelli à Reuters vendredi.


Prada - Automne/hiver 2020 - Collection femme - Milan - © PixelFormula


Les clients chinois représentent le plus important marché pour les maisons de luxe. Et d’après Patrizio Bertelli, leur appétit ne s’est pas tari malgré la baisse temporaire des ventes due à la pandémie de coronavirus, qui a plongé l’économie mondiale dans la récession et paralysé les voyages à l’étranger.

L’industrie du luxe pourrait subir une baisse de ses ventes allant jusqu’à 35 % en 2020.

"Pour le moment, les ventes de Prada Group en Chine ont largement dépassé les niveaux de 2019 et affichent une croissance à deux chiffres depuis le début de l’année", pointe Patrizio Bertelli dans un communiqué.

D’après lui, la reprise des ventes en Chine s’est accélérée depuis fin mars, avec une croissance de plus de 60% au cours des derniers mois.

"Nous pensons que cette tendance peut se maintenir dans les mois à venir", assure-t-il.

Il ajoute que les ventes de Prada pour la Saint-Valentin chinoise, qui avait lieu le 25 août cette année, ont enregistré un record absolu.
 

© Thomson Reuters 2020 All rights reserved.