×
Publicités
Publié le
25 févr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le couturier Philippe Venet décède à l'âge de 91 ans

Publié le
25 févr. 2021

Le couturier Philippe Venet a rejoint ce jour son compagnon de toujours Hubert de Givenchy, décédé il y a désormais trois ans. Cet homme réputé discret et méconnu du grand public, fut l'un des talents les plus acclamés de son temps.


Museo del Traje, Madrid



C'est à Lyon, d'où il est originaire, que le couturier a commencé sa formation de tailleur, à l'École professionnelle des tailleurs de Lyon, puis auprès de Pierre Court, l'un des tailleurs les plus connus de la ville, qui disposait d'une licence exclusive pour réaliser des modèles Balenciaga. Phillippe Venet y forgera son talent pour la coupe des vêtements, qu'il appliquera ensuite à ses robes et ses créations.

À la fin des années 40 sa vie prit un grand tournant, en arrivant à Paris pour travailler dans l'atelier de Elsa Schiaparelli, car c'est là qu'il rencontre Hubert de Givenchy, qui devient alors son compagnon. Quand Givenchy décide d'abandonner la maison de la créatrice italienne pour lancer sa propre marque, c'est Philippe Venet qui un temps l'y remplace, mais pas pour longtemps puisqu'il décide en 1952 de rejoindre son compagnon dans son aventure. C'est ainsi qu'il épaule Hubert de Givenchy pendant une dizaine d'années chez Givenchy, avant de fonder sa propre maison en 1961, il deviendra membre de la Chambre syndicale de la couture l'année suivante.

Son concept était alors d'habiller la femme chic de 30 ans, et il a réussit. Outre-Atlantique, Philippe Venet a bénéficié d'une grande renommée où il a défilé à New York ou Los Angeles. En 1985, il a reçu en France la récompense du Dé D'or, pour le meilleur créateur de l'année. Dans les années 90 il lança même sa collection pour homme, mais cela fut bref car en 1994 il annonce l'arrêt de sa maison. Hubert de Givenchy venait de vendre sa firme à LVMH et prenait sa retraite. Philippe Venet souhaitait être à ses côtés. C'est finalement dans l'ombre et très discret que Philippe Venet a évolué. Ces dernières années, veuf après la mort d'Hubert de Givenchy, le couturier a rejeté tous les hommages ou les honneurs que le milieu aurait souhaité lui faire, jugeant ne pas être à la hauteur.

La Fédération de la Haute Couture et de la mode lui rend hommage à travers un communiqué en écrivant qu'il contribua "à faire briller la Couture parisienne aux États-Unis, où il restera longtemps l'un des couturiers les plus appréciés".

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Autres
People