×
5 714
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Acheteur Chef de Produit Horlogerie H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Support Technique (Siège) H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Commercial Achat Homme & Enfant H/F
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Directeur Des Ventes
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
NINA RICCI
PR & Talent Coordinator
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Amoa E-Commerce (H/F)
CDI · SIGNES
NILAÏ PARIS
Responsable Marketing Digital
CDI · PARIS
KCD PARIS
Director of Events And Business Development
CDI · PARIS
MANPOWER CABINET DE RECRUTEMENT COMMERCE MODE LUXE
Commercial Itinerant Grand Est
CDI · STRASBOURG
FAGUO
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · NANTES
LETRANGE
Chef de Produit - Maroquinerie et Accessoires
CDI · MONTREUIL
JACK&JONES
Commercial Jack&Jones Sud-Est
CDI · AIX-EN-PROVENCE
KARA TRAVAIL TEMPORAIRE ET PLACEMENT
Acheteur Confirmé H/F
CDI · ASNIÈRES-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé d'Industrialisation et de Pricing - Maison Française de Luxe (H/F)
CDI · PARIS
CELIO
Chef de Projet Architecture &Amp; Travaux H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
GAUCHERE
E-Commerce & Digital Manager
CDI · PARIS
CREATIONS FUSALP
Acheteur(se) Approvisionneur(se) Matières et Trims
CDI · ANNECY
MODELOR
Chef de Produit PAP Cuir H/F
CDI · PARIS
H2 CONCEPT
Attaché(e) Commercial(e) / Évènementiel Mode
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
CITY ONE
Gestionnaire Administration du Personnel H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Grenoble CDI 35h
CDI · GRENOBLE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Marseille Les Terrasses du Port
CDI · MARSEILLE
Publicités
Publié le
5 oct. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Défi en question dans la loi de finances 2016

Publié le
5 oct. 2015

Une bombe. Et même pas à retardement. Ainsi les professionnels de l’habillement réagissent à certains passages de la loi de finances 2016 récemment présentée qui remettrait en cause le rôle du Défi.


Designers Apartment est financé par le Défi


On sait que cet organisme dont le budget est nourri par la taxe affectée payée par les entreprises de l'habillement financent les entreprises de différents manières et notamment en les aidant à l’export, pour participer à des salons par exemple. Mais aussi le Défi finance nombre d’actions à Paris même comme le showroom de créateurs organisé par la chambre syndicale de la couture et des créateurs de mode, Designers Apartment.
 
Selon ces professionnels de l’habillement, l’objectif gouvernemental est de réorienter le budget du Défi vers des actions liées à la recherche et donc en relais de l'’IFTH par exemple. Avec évidemment, pour l’Etat, la volonté de faire des économies.

Aujourd’hui, le Défi a un budget de plus de 10 millions d’euros. Il est déjà plafonné à 9,5 millions et donc l'Etat récupère déjà 500 000 euros.  Il serait plafonné via la loi de finances à 9,3 millions. Résultat : l’Etat récupérerait au total 700 000 euros. Surtout, toujours selon la loi de finances, le rôle du Défi devrait s’apparenter aux centres textiles industriels type IFTH.

Pour un professionnel averti, les pouvoirs publics souhaiteraient tout simplement transférer l’argent du Défi vers l’IFTH en remplacement de la dotation budgétaire d’Etat de 5 millions d’euros qu’il verse à l’organisme technique.
 
Autant dire que la loi de finances fait des vagues. Pour les professionnels de l’habillement, il parait inconcevable que l’Etat dispose d’une taxe affectée payée par les professionnels pour les professionnels, et décidée par eux. « Et ce n’est pas parce que cette taxe est collectée par l’Etat qu’elle lui appartient », souligne l’un de ceux-ci.
 
Le sujet est d‘autant plus sensible que le Défi est au service des entreprises d'habillement alors que l’IFTH servirait à 85% aux entreprises du secteur textile.
 
Reste à savoir le rôle qu'entend faire jouer en matière de promotion l'Etat à Business France, l'organisme récemment créé pour aider les entreprises à l'export. Aux dires de professionnels, Business France monnaye toutes ses interventions  et ne serait pas d'une grande aide donc en matière financière. Affaire à suivre!
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com