×
Publié le
14 nov. 2013
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le détail qui tue, Petit précis de style de Marcel Proust à Kate Moss

Publié le
14 nov. 2013

Le ruban d’un chapeau, la ceinture nouée d’un trench, la résille d’un tee-shirt… les journalistes Elizabeth Quin et François Armanet analysent, dans Le détail qui tue, le style particulier d’écrivains et d’artistes qui osent ou ont osé « se démarquer, bousculer les lignes de fuite, inventer des repères, anticiper les modes que la rue réinterprète ».

Le détail qui tue. Petit précis de style de Marcel Proust à Kate Moss; éditions Flammarion. Prix 35 euros


Du pantalon de Marlène Dietrich, au perfecto de Chloé Sévigny, des chemises à col boutonné de Francis Scott Fitzgerald à la robe cagoule de Grace Jones, des tee-shirt (à rayures, marcel sans manche, ou même en résille) de Pablo Picasso, aux crucifix de Madonna, les plus grandes icônes du XXe et de ce début de XXIe siècles se racontent dans cet ouvrage par leur allure.

Pour illustrer leurs propos, les deux auteurs ont choisi une sélection de clichés signés Robert Capa, Helmut Newton, Robert Mapplethorpe, Jean-Marie Périer, Eliott Erwitt, Gisèle Freund… Des grands noms de la photographie qui ont su au mieux capter l’essence de leurs illustres modèles.

Comme une mise en abyme du détail qui tue, le livre est préfacé par le couturier Azzedine Alaïa, dont le travail fait actuellement l’objet d’une exposition événement au musée Galliera à Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com