×
Publicités
Par
AFP
Publié le
29 mars 2012
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le DG de Yves-Saint-Laurent Beauté passe aux Parfums Dior

Par
AFP
Publié le
29 mars 2012

PARIS, 29 mars 2012 (AFP) - LVMH a débauché le directeur général d'Yves Saint-Laurent Beauté, l'une des marques de la division produits de luxe du numéro un mondial des cosmétiques L'Oréal, Renaud de Lesquen, pour lui confier la charge des Parfums Dior en Chine, a appris l'AFP jeudi. "La date de son arrivée à la tête des parfums Dior en Chine n'est pas encore fixée", a indiqué une source proche du dossier, confirmant une information parue dans le magazine Challenges.



L'Oréal avait indiqué en décembre que M. de Lesquen allait quitter l'entreprise. Mais on ignorait quelles seraient ses futures occupations.

La division produits de luxe de L'Oréal regroupe, outre Yves Saint-Laurent, des marques comme Lancôme, Biotherm ou Kiehl's, et des parfums de créateurs comme Viktor & Rolf ou Martin Margiela.

"Renaud de Lesquen connaît très bien son affaire. Ce sera la bonne personne pour les Parfums Christian Dior en Chine", a commenté la source.

Les ventes de la branche Parfums et Cosmétiques de LVMH (qui comprend les parfums Dior, Guerlain, Givenchy, Kenzo...) ont atteint en 2011 3,19 milliards, sur un total de 23,65 milliards d'euros pour le groupe. Les parfums Dior ont connu "une bonne dynamique", selon le rapport d'activité de LVMH.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.