Le directeur général de Clarks contraint de démissionner

Clarks peine décidément avec ses directeurs généraux. Il y a un an et demi, Mike Shearwood avait pris la direction de l'entreprise britannique, suite au départ tumultueux de Melissa Potter, remerciée par le comité d'administration en 2016, tout comme son directeur financier.


Clarks va devoir trouver un nouveau directeur général - Clarks

Après que la presse britannique a annoncé son départ ce 25 juin, Clarks a confirmé que son directeur général a démissionné « à la suite d'une enquête sur des plaintes concernant une conduite contraire au code de déontologie de l'entreprise familiale ». 

« Clarks a récemment appris que certains aspects de la conduite, des conversations et des expressions de M. Shearwood étaient loin du comportement attendu de tous ses employés à plusieurs reprises. Dans ces circonstances, le Conseil a accepté la démission de M. Shearwood », a expliqué l'entreprise dans un communiqué.  

Pour pallier ce départ non anticipé, la société britannique a nommé Stella David, qui était directrice senior indépendante en tant que directrice générale par intérim.

Michael Sherwood avait amorcé un retour d'une petite part de la production en Grande-Bretagne. Part ailleurs, les résultats financiers de Clarks pour 2017/2018 montraient un résultat d’exploitation en chute de 29 %, à 42,5 millions de livres (48,44 millions d’euros), avec un chiffre d’affaires en repli de 7 %, à 1,54 milliard de livres (1,75 milliard d’euros). Durant la période, la marque a vendu 47,6 millions de paires de chaussures dans 1 514 boutiques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER