×
Publicités
Publié le
9 mars 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le dumping chinois à nouveau pointé du doigt

Publié le
9 mars 2012

La Chine est parvenue à faire condamner l’Union européenne et ses mesures anti-dumping devant l’OMC. Décision confirmée depuis par la Cour européenne. Quatre fabricants de chaussures ont ainsi obtenu il y a quelques jours le remboursement des frais de douane payés à l’entrée de l’UE. Un coup de massue qui pousse aujourd’hui les Etats-Unis à s’élever à leur tour contre le dumping pratiqué dans l’industrie chinoise.



C’est en effet un bras de fer qui s’engage entre l’Oncle Sam et l’Empire du Milieu. Le premier pointe du doigt les subventions massives accordées par la Chine à ses entreprises, se saisissant notamment d’une enquête menée sur le front des cellules solaires. Critiques auxquelles Pékin répond en accusant Washington de chercher des prétextes pour justifier sa tendance au protectionnisme. Pour l’heure, un statu quo semble s’installer, les Etats-Unis annonçant reporter l’instauration des mesures anti-dumping envisagées.

En attendant, de l’autre côté de l’Atlantique, les législateurs européens sont en quête d’une parade à la décision de l’OMC. La décision rendue par l’organisation ouvre en effet la porte à un remboursement massif des entreprises ayant dû s’acquitter de taxes anti-dumping. Quelque 500 fabricants pourraient être concernés. Et sachant que les premières mesures datent de 2006, la facture risque au final d’être particulièrement élevée. Et, pour ne rien arranger, la Chine entend lier son aide dans la crise de la dette aux règlements de ces questions d’anti-dumping.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com