×
Publié le
11 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le fabricant de maroquinerie de luxe Algo va créer 900 emplois dans la Drôme

Publié le
11 févr. 2020

Le secteur français du cuir recrute. Fabricant de maroquinerie de luxe pour la maison parisienne Goyard, la société Algo étoffe ses troupes dans la Drôme. S'il a commencé à produire dans le département en 2017 avec un petit site à Manthes, le spécialiste du cuir vient de se doter d'une nouvelle usine à Albon (dont les travaux ont débuté l'an dernier) et planifie surtout la construction de deux nouveaux sites. Au total, 900 postes seraient ainsi créés dans le département par l'entreprise, relate France Bleu Drôme.


La signature de la marque est la "goyardine", toile enduite imprimée d'un motif chevrons. - Goyard


La société Algo a été créée en 2001 et appartient aux Signolès, soit la même famille qui a fait l'acquisition de la griffe de luxe Goyard en 1998. Une maison très discrète qui a regagné une belle notoriété ces dernières années pour afficher aujourd'hui un chiffre d'affaires annuel qui avoisinerait les 120 millions d'euros.

Algo, qui possède d'autres antennes à Paris et dans l'Aude, avec un atelier de fabrication à Carcassonne, a ainsi jeté son dévolu sur des terrains situés à Chateauneuf-sur-Isère où elle projette la sortie de terre de deux bâtiments de 6 000 mètres carrés au sein du parc d'activité des "Portes du Vercors". Dans un premier temps, 300 salariés y seront recrutés lorsque les travaux seront finis, mais à terme c'est un objectif global de 600 emplois créés qui est visé. D'autre part, le site d'Albon, à peine ouvert, va lui s'agrandir pour accueillir 300 travailleurs supplémentaires.

L'industrie du cuir est historiquement bien présente dans la région drômoise. Selon France Bleu, le secteur de la maroquinerie de luxe emploierait plus de 1 500 personnes qualifiées dans ce département. Rappelons que Louis Vuitton y possède trois ateliers, et d'autres sous-traitants – travaillant notamment pour Hermès - y sont installés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com