×
Publié le
16 nov. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le fonds 3i s'empare d'Agent Provocateur

Publié le
16 nov. 2007

Agent Provocateur rejoindra bientôt le portefeuille de 3i. Le fonds d’investissement londonien, spécialisé dans le mid-markets en Europe, a révélé vendredi 16 novembre avoir signé un accord pour l’acquisition de la marque de lingerie de luxe.


Agent Provocateur

Se présentant comme le « leader mondial du capital investissement et du capital risque », 3i amène dans ses bagages un nouveau président pour Agent Provocateur. Il s’agit de Stuart Rose, ancien directeur des opérations puis vice-président de Body Shop, et actuellement à la tête de la chaîne de jouets Hamleys. « Agent Provocateur est une affaire exceptionnelle, qui a construit un modèle unique en treize ans », explique-t-il. « Je me réjouis de l’aider à se développer et asseoir sa marque à travers de multiples canaux ».

Chez 3i, on se félicite naturellement de l’acquisition d’Agent Provocateur « dont la formidable réputation est déjà bien établie dans toute l'Europe ». « Nous croyons qu'il y a un énorme potentiel de développement et avons hâte de faire bénéficier Agent Provocateur de notre expérience de la distribution et de notre réseau international pour l’aider à réaliser ses ambitions », souligne ainsi Jennifer Dunstan, associée de l’équipe Buyouts chez 3i

Lancé en 1994 à Soho par les stylistes Joseph Corré et Serena Rees, Agent Provocateur s’est toujours évertué à imposer une touche de provocation avec des campagnes aux visuels impertinents. Distribuée aussi bien aux Etats-Unis et en Europe qu’au Moyen-Orient, la marque s’est également aventurée dans l’univers des fragrances et plus récemment dans la création de chaussures. La griffe propose depuis plusieurs mois ses collections sur Internet et « figure parmi les dix marques les plus en vogue au Royaume-Uni », selon 3i.

Pour Joseph Corré, l’entrée en jeu du fonds d’investissement ouvre de nouvelles perspectives. « Cette nouvelle étape nous apporte les moyens opérationnels et financiers pour réaliser notre potentiel, et devenir la marque de lingerie de luxe la plus dynamique du monde », annonce-t-il. De son côté, Serena Rees rappelle que depuis sa création, Agent Provocateur a engendré « de nombreuses réactions, promu la lingerie au premier plan de la mode, mis la sexualité au grand jour tout en la rendant luxueuse ». « Le futur est prometteur pour Agent Provocateur et 3i », assure-t-elle.

Dans son communiqué annonçant le rachat, 3i précise que Serena Rees « a choisi d’explorer de nouveaux horizons », tandis que Joseph Corré occupera désormais le poste de directeur de la création.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com