Le fonds Blue Skye s'empare de John Richmond

John Richmond change de mains. La griffe de prêt-à-porter britannique « a conclu un accord pour l’acquisition d’une participation majoritaire dans Fashioneast, l’actuel propriétaire de la marque », annonce-t-elle dans un communiqué, sans divulguer les détails de l’opération.

De fait, la société  Blue Skye, spécialisée dans les relances de sociétés en difficulté, prend la majorité de la marque aux côtés du styliste fondateur, se substituant à Fashioneast.

John Richmond - © PixelFormula

« Non seulement John Richmond reste avec nous, mais il va participer activement au développement de la marque. Il va se remettre très vite à travailler sur les collections », indique à FashionNetwork Salvatore Cerchione, l’un des cofondateurs de Blue Skye.

La griffe de prêt-à-porter féminin et masculin fondée en 1987 par le créateur anglais John Richmond, qui était détenue en partie par son producteur italien, Saverio Moschillo, avait été rachetée en novembre 2015 par Fashioneast, un groupe réunissant plusieurs investisseurs basé au Luxembourg.

Le label, que les stars du rock s’arrachaient dans les années 1990, avait déplacé son siège de Milan et Londres, et cessé de défiler, en attendant de résoudre le différend l’opposant à l’entrepreneur Saverio Moschillo, qui a continué jusqu’à ces derniers jours à exploiter la marque.

Dans le communiqué, John Richmond se réjouit d’avoir comme partenaire Blue Skye, « qui nous donnera la meilleure plate-forme financière et internationale pour notre développement futur ».

Fondée par Salvatore Cerchione et Gianluca D'Avanzo en 2004, Blue Skye affiche un portefeuille d’actifs pour 1,2 milliard d’euros. Parmi ses participations notamment le groupe Cipriani (Harry’s Bar de Venise) et l’Hôtel Bauer, à Venise.

« Nous investissons en priorité dans des réalités de grande qualité ayant connu des problèmes indépendamment de leur gestion et nécessitant des capitaux, comme dans le cas de John Richmond. Nous avons engagé les discussions avec la marque au printemps dernier », explique Salvatore Cerchione.

L’investisseur estime qu’un premier plan de relance pourra être défini pour janvier ou février 2017 et que le styliste, qui restera basé à Londres, pourrait retourner sur les podiums très vite.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER