Le fonds Permira prend le contrôle de la griffe américaine Reformation

Fondée en 2009 à Los Angeles par Yael Aflalo, la marque de prêt-à-porter féminin écoresponsable Reformation voit le fonds européen Permira prendre une participation majoritaire à son capital. Cet apport de fonds permettra à la griffe haut de gamme d'accélérer sa stratégie e-commerce et de renforcer sa distribution sur le sol américain et à l'étranger, tout en lançant de nouvelles catégories de produits. La transaction devrait être finalisée d'ici au troisième trimestre 2019.


Reformation propose des robes autour de 250 à 300 euros. - Instagram @reformation

Fondée en 1985, la société Permira est très active dans le secteur de la mode. A son palmarès, on retrouve des investissements passés dans les chaînes britannique New Look et allemande Takko ou encore dans la griffe premium Hugo Boss. Actuellement, elle est présente au capital des célèbres bottes Dr. Martens ou encore du label cosmétique japonais John Masters Organics.

Concernant Reformation, le fonds dit avoir été séduit par son « positionnement unique au croisement de la mode et du développement durable ». « Yael Aflalo a fait un travail incroyable pour bâtir une marque viable dotée d'un message clair, de beaux produits et d'un public fidèle. Il est rare pour une entreprise de posséder à la fois une formidable image de marque et des capacités omnicanales de premier ordre ; c'est le cas de Reformation », estime David Brisske, directeur de Permira.

« L'expertise mondiale de Permira dans les domaines de la consommation et de la vente au détail est inestimable, d'autant plus que nous entamons un nouveau chapitre de notre stratégie de croissance », se réjouit Yael Aflalo, qui reste aux commandes de la marque, tandis que Hali Borenstein est maintenue au poste de présidente de la société.

Cette prise de contrôle de Permira intervient en effet au moment où Reformation lance son expansion internationale, inaugurant son premier magasin hors de ses frontières natales au Canada, avant une ouverture à Londres prévue cet automne. La griffe exploite actuellement 14 boutiques aux États-Unis et d'autres sont annoncées, notamment à Austin, au Texas, à Chicago et dans l'Upper East Side à New York.

La marque investit également dans la vente en ligne. Dans le cadre d'un partenariat avec Global-e, la plateforme e-commerce de Reformation prend désormais en charge plus de 95 devises, et, cerise sur le gâteau, les commandes seront expédiées plus rapidement et gratuitement.



 

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER