×
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 sept. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le gantier Causse rejoint la galaxie des métiers d'arts de Chanel

Par
AFP
Publié le
26 sept. 2012

PARIS, 26 sept 2012 (AFP) - La maison Chanel, qui compte déjà huit maisons au sein de sa filiale Paraffection dédiée aux métiers d'art, vient d'acquérir le gantier Causse, créé en 1892 à Millau (Aveyron), annonce-t-elle mercredi 26 septembre dans un communiqué.

Gants de la maison Causse

Paraffection a commencé en 1985 à racheter le parurier Desrues avant d'ajouter progressivement d'autres métiers comme les broderies Lesage, le bottier Massaro, le plumassier Lemarié ou les chapeaux Michel, autant de fournisseurs de la haute couture et du prêt-à-porter de luxe.

"Le rôle de Paraffection est de donner à ces maisons les moyens de se développer", a déclaré à l'AFP Bruno Pavlovsky, président des activités mode de Chanel et président de chacune des maisons d'art.

Quatre générations de la famille se sont succédées à la tête des gants Causse jusqu'en 2003 qu a vu l'arrivée aux côtés d'Olivier Causse, représentant la quatrième génération, de nouveaux partenaires qui se sont attachés à la relance de la marque.

"Nous travaillons avec les gants Causse depuis de nombreuses années. Il y avait une vraie légitimité à se rapprocher", a poursuivi Bruno Pavlovsky qui explique l'arrivée de Chanel dans l'entreprise par "le souhait des actionnaires privés d'évoluer vers autre chose".

Causse emploie 40 personnes et produit près de 25 000 paires de gants par an.
A Millau, il reste quelque cinq manufactures de gants dont l'une des plus prestigieuses, la Maison Fabre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.