×
Publicités

Le gouvernement italien intervient pour sauver Corneliani

Publié le
24 juil. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le gouvernement italien va investir dans Corneliani. Sous le coup d'un plan de restructuration lancé en 2019, la maison italienne de prêt-à-porter masculin de luxe a vu ses difficultés s’aggraver avec la pandémie du Covid-19 et a demandé le 16 juin dernier à être placée sous concordat préventif, une procédure de sauvegarde proche du redressement judiciaire français. Face à la situation, l’Etat italien va mettre sur la table 10 millions d’euros en activant pour la première fois le fonds prévu par l’article 43 du décret "Relance".


La griffe voit la lunmière au bout du tunnel - corneliani.com


Ce fonds, doté de 100 millions d’euros pour 2020, a pour but la sauvegarde et la restructuration d’entreprises détentrices de marques historiques d’intérêt national et de sociétés de moins de 250 employés se trouvant dans un état de difficultés économiques et financières. "Le ministère italien du Développement Economique s’est formellement engagé pour un financement complètement public à destination de l’entreprise, qui se concrétisera vraisemblablement en septembre, pour un montant non inférieur à 10 millions d’euros", ont fait savoir les syndicats.

L’information a été confirmée par le ministère. "A débuté un parcours important pour la reprise du site Corneliani. La solution passe par une intervention du ministère du Développement Economique avec le fonds qui vient d’être institué pour la gestion des crises d’entreprises. Il y aura un investissement qui permettra au commissaire judiciaire d’élaborer les présupposés pour la poursuite de l’activité dans la continuité. L’objectif est de garantir la reprise immédiate de l’entreprise et le retour à l’usine de tous les travailleurs", indiquent sur le site du ministère les sous-secrétaires Alessandra Todde et Alessia Morani.

Cette annonce devrait permettre la relance rapide de la production pour l’entreprise rachetée en 2016 à hauteur de 51,4% par le fonds basé au Bahreïn Investcorp. La griffe a été créée à Mantoue en 1958 par les frères Carlalberto et Claudio Corneliani, dont le père Alfredo Corneliani avait lancé dans les années 1930 une production artisanale d'imperméables et de vestes. En 2016, la famille fondatrice avait conservé le reste des parts, mais les litiges se sont multipliés depuis avec l’actionnaire majoritaire.

La société Corneliani a clos 2018 avec une perte de 12 millions d’euros et un chiffre d’affaires de 108 millions d’euros, en recul de 2,7% par rapport à 2017, ce qui l’avait poussée fin 2019 à lancer un plan de restructuration avec 130 licenciements à la clé. En juin dernier, le conseil d'administration de Corneliani prenait acte  "du retour d'une situation difficile de l'entreprise, qui, malgré les efforts déployés, a été fortement affectée par les conséquences économiques et sociales liées à la pandémie du Covid-19".

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com