Le groupe Luxottica frappé par le piratage

Le système informatique du siège du groupe d'optique Luxottica, situé aux États-Unis dans l’État de l’Ohio, aurait fait l’objet d’un piratage informatique. C’est en tout cas ce qu’a confirmé la semaine dernière le Bureau d’Investigation Fédérale (FBI).

Luxottica
Collection Vogue

« Les informations fournies par le groupe (Luxottica) nous permettent de penser qu’il s’agit bien d’une infraction informatique », explique l’agent spécial Michael Brooks, qui se refuse cependant à donner de plus amples détails.

Selon le lieutenant Jeff Braley du bureau de la Cyber Criminalité, le groupe d’optique qui fabrique, distribue et commercialise des lunettes pour les marques Prada, Ralph Lauren, Vogue ou encore Chanel, aurait déclaré en septembre dernier l’infiltration d’un fichier confidentiel comportant des données relatives à plus de 59 000 salariés. Les employés de "Thing Remembered", une branche que le groupe a vendue en 2006.

« Luxottica a prévenu toutes les personnes concernées, leur offrant gratuitement un service de contrôle de leur compte en banque », a déclaré un porte-parole du groupe. Avant de nuancer : « Pour le moment nous n’avons aucune preuve que ces données ont été utilisés de façon illégales. Nous pensons qu’il s’agit d’un incident inhabituel et isolé, nous le regrettons mais nous espérons que la justice suivra son cours ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LunettesCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER