Le groupe Urban Outfitters lance Nuuly, une plateforme de location de prêt-à-porter

Alors que la location de vêtements a le vent en poupe, en témoigne le succès de Rent the Runway, valorisé à un milliard de dollars, Urban Outfitters a décidé de s’y atteler à son tour. Le groupe américain, qui opère les enseignes Urban Outfitters, Anthropologie et Free People notamment, va mettre en ligne pour l’été la plateforme Nuuly. Celui-ci fonctionne avec un abonnement mensuel permettant de recevoir des pièces émanant d’une centaine de griffes de mode féminine, dont les siennes, et de modèles vintage.


Il est possible de s'inscrire sur le site de Nuuly en attendant le lancement - Urban Outfitters

Après avoir défini leur style et moyennant 88 dollars (79 euros), les abonnées au service recevront un colis contenant six vêtements chaque mois, dont la valeur marchande globale est d’environ 800 dollars. Le but est de permettre au client de renouveler sa garde-robe régulièrement tout en n’accumulant pas des vêtements dans ses placards. Toutefois, si un modèle plaît vraiment, il est possible de l’acheter durablement.

Un millier de références seront proposées au départ, avec l’ambition d’ajouter 100 nouveaux produits chaque semaine. On retrouvera tant du denim, que des robes ou des vêtements d’extérieur. Parmi les labels : Reebok, Levi’s, Citizens of Humanity, Anna Sui, Fila, Naadam, Wrangler…

« Dans le secteur de l’habillement, le consommateur millennial en particulier recherche des plateformes lui apportant de la nouveauté et une vraie largeur d’offre, tout en soutenant un propos responsable, commente le groupe dans un communiqué. Nuuly cherche à s’adapter à ces comportements qui évoluent en donnant accès à une vaste gamme de produits actuels résolvant le paradoxe de la quête des jeunes générations : une mode renouvelée en même tant qu’un mode de vie plus durable. (…) Le groupe estime qu’il y a là une grande opportunité pour remodeler le marché américain de l’habillement féminin, qui pèse 120 milliards de dollars. »

Une équipe a été créée en interne pour propulser Nuuly, de même qu’un entrepôt dédié aux alentours de Philadelphie doté d’un service industrialisé de blanchisserie. Le service sera accessible au départ uniquement aux Etats-Unis, mais la volonté est de l'étendre géographiquement dans le futur.

C’est à l’occasion de la publication de ses résultats du premier trimestre 2019 que le groupe a dévoilé ce nouveau projet. La firme a enregistré des ventes en hausse de 1 % au cours de la période close le 30 avril dernier, à 864 millions de dollars (773 millions d’euros). Son bénéfice net atteint 33 millions de dollars, soit une baisse de 26 % par rapport à la même période l’an dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusinessInnovations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER