×
Publicités
Publié le
25 juin 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe A&B rachète le bureau d'étude Mode Création

Publié le
25 juin 2020

L'entreprise vendéenne A&B Couture, dont les trois entreprises produisent pour les grandes maisons, annonce l'acquisition de l'entreprise Mode Création, bureau d'étude spécialisé dans la confection.


Shutterstock



"Cette acquisition stratégique va nous permettre de renforcer notre offre de services tant pour le développement et la normalisation de modèles que pour la production de presses et collections", explique Tristan Henner, président du groupe A&B Couture. "Cette nouvelle dimension nous permet ainsi de répondre encore plus efficacement aux besoins de qualité, de rapidité et de services du secteur de la mode."

A&B Couture réunissait déjà en son sein trois ateliers : les entreprises Auvinet, Baizet et AM Façons. Des structures ayant toutes décroché le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV). À celles-ci s'ajoute un bureau d'études, Couture Développement, qui porte les effectifs du groupe à 260 personnes. Un ensemble que Mode Création vient renforcer via son savoir-faire dans le développement et la normalisation des collections, au service des grandes marques. "La demande croissante de produits Made in France, le besoin de pouvoir apporter des garanties dans les domaines environnementaux, la sophistication importante de la mode dans le luxe, imposent aux partenaires des grandes maisons de prêt-à-porter de se renforcer et d’apporter un savoir-faire toujours plus haut pour la qualité, la réactivité et les services", explique ainsi le groupe A&B Couture.

Un investissement stratégique, donc, à un moment où la filière éreintée du textile-habillement français se prend à espérer une vague de relocalisation du sourcing, face à la volonté affichée par le gouvernement durant le confinement de retrouver une "autonomie industrielle". Sous l'égide du Comité Stratégique de Filière, un groupe de travail dédié a été mis en place mi-mai, profitant de la mise en lumière de la filière via les productions de masques. "Il nous appartient de capitaliser sur cette énergie collective et imaginer des nouveaux modèles, leviers de relocalisation durable", expliquait Guillaume de Seynes, président de CSF Mode & Luxe.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com