×
2 572
Fashion Jobs
Publié le
31 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe anglais Tomorrow investit dans Charles Jeffrey Loverboy

Publié le
31 mars 2021

Après avoir pris la majorité du concept-store londonien Machine-A en novembre dernier, Tomorrow Ltd annonce une nouvelle opération. La plateforme de développement commerciale londonienne, pilotée par Stefano Martinetto et Giancarlo Simiri, a pris une participation significative dans la marque créateur britannique Charles Jeffrey Loverboy.

Stefano Martinetto et Charles Jeffrey - Tomorrow


Le showroom, qui s’est transformé en quelques années en une plateforme multiservices dédiée aux jeunes créateurs avec production, distribution, marketing et communication, compte de nombreuses marques dans son portefeuille de licences, parmi les plus suivies du moment, à l'instar de la Française Ester Manas. Il investit aussi directement dans de jeunes labels, dont il prend en général une part située entre 49 et 51%.

Tomorrow a piloté la distribution de Charles Jeffrey Loverboy pendant deux saisons, et la gère en licence depuis janvier. C’est son quatrième investissement au capital d’une marque après A-Cold-Wall*, Coperni et Colville, fondée par l’ex chef du design de Marni Molly Molloy et l’ancienne directrice mode du Vogue anglais Lucinda Chambers.

Formé à la Central Saint Martins School et passé par les ateliers de Dior, le créateur écossais Charles Jeffrey (30 ans) a fondé sa maison Loverboy en 2015, en se faisant d’emblée remarquer par sa grande technicité et sa créativité exubérante avec ses silhouettes provocantes aux couleurs vives. Depuis qu’il a commencé à défiler à Londres, il n’a cessé d’accroître sa réputation avec son univers fantastique nourri de la culture club et queer.

Dans le cadre de cet investissement, Tomorrow devient le partenaire de Loverboy "dans tous les aspects du développement du label et de ses activités, ainsi que son licencié mondial". L’objectif est de promouvoir son internationalisation, tout en rendant la marque plus "démocratique" avec des prix plus accessibles. Cette dernière va accéder de son côté à l’expertise et aux services de l’agence : production, marketing, développement de contenu, e-commerce, distribution, partenariats et collaborations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com