×
Publié le
5 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Beaumanoir cède le contrôle de ses activités chinoises

Publié le
5 janv. 2021

Le groupe Beaumanoir (Cache Cache, Bonobo, Morgan…) crée une alliance sur le marché chinois pour y pérenniser sa présence, en lâchant toutefois le contrôle de cette filiale à l’entreprise Zhongke (Beijing Zhongke Tongrong Private Equity Investment Fund). Le nouveau propriétaire de La Halle a ainsi cédé une participation majoritaire de son activité chinoise à cet acteur local, qui a notamment acquis le réseau C&A Chine en août dernier.


La home page du site chinois de Cache Cache - Capture écran


Dans l’Empire du Milieu, le groupe Beaumanoir a créé depuis 2005 un réseau solide, qui a compté jusqu’à 800 unités et affiche à l’heure actuelle 550 magasins Cache Cache, gérés en partenariat, soit plus du tiers du réseau mondial de l'enseigne.

Mais ce marché est complexe, la compétition y est rude et la crise sanitaire a pesé sur l’activité. "Le marché chinois étant en pleine mutation, l’appui d’un acteur local fort et agile nous a semblé indispensable, atteste Roland Beaumanoir, président du groupe. Ainsi, s’associer à Zhongke était une évidence. Ensemble, nous avons l’ambition de permettre à la marque Cache Cache de doubler son maillage et de renforcer son business omnicanal. Un partenariat gagnant-gagnant qui va nous permettre de consolider notre présence sur ce marché."

L’objectif serait donc de poursuivre le déploiement de l’enseigne dans la zone, qui possède "un savoir-faire unique sur lequel nous souhaitons capitaliser, selon le CEO de Zhongke, Marco Hamers, qui a travaillé plus de vingt ans dans le retail en Chine pour divers acteurs (notamment le groupe Global Brands). Cette marque a un potentiel de développement important que nous souhaitons intensifier".

En 2018, Cache Cache avait changé de nom en Chine pour mieux séduire les consommatrices: Kai Xi Kai Qi étant la nouvelle traduction de son nom, renvoyant au fait de faire du shopping entre amies.

Le groupe Beaumanoir, qui a généré près d’un milliard d’euros de ventes en 2019, a réalisé une opération d’envergure l’an dernier en absorbant 336 magasins de l’enseigne La Halle, en redressement judiciaire. La société malouine née en 1985 totalise désormais 3.000 points de vente et emploie plus de 12.000 personnes à travers le monde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com