×
7 216
Fashion Jobs

Le groupe Beaumanoir teste un outlet accueillant des marques tierces

Publié le
today 17 déc. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Face à une baisse et une évolution de la consommation de prêt-à-porter, les groupes spécialistes de la distribution de mode revoient leurs formules et en testent de nouvelles. C’est notamment le cas du breton Beaumanoir : il a choisi de mettre un terme à l’activité de son enseigne Scottage dédiée aux femmes de plus de 50 ans, a ouvert un premier magasin conjoint entre Cache Cache et Verbaudet, et expérimente dans son fief de Saint-Malo un premier magasin de déstockage répertoriant différentes marques de mode externes au groupe.  


Une silhouette Izac mise en avant au sein du magasin test - Facebook/FashionOutlet


Installé discrètement depuis le début de l’automne au sein du centre commercial malouin de La Découverte, ce magasin baptisé Fashion Outlet propose des ventes séquencées selon les arrivages à écouler, et donc éphémères. Une thématique est souvent dégagée, qu’il s’agisse de sport, de mode enfant ou de lingerie.

Par exemple, la vente « spéciale fêtes » organisée en ce mois de décembre a mis à l’honneur les marques Balaboosté, Darjeeling, Hipanema, Kiko, mais aussi au rayon chaussures les labels Veja, New Balance, Adidas, Timberland, Reebok ou encore Le Coq Sportif. Lors de précédentes opérations, les marques et enseignes Izac, Moa, IKKS, Kaporal, Catimini ou Flormar ont aussi transmis des stocks résiduels au groupe Beaumanoir.

Ce point de vente à l’aménagement fonctionnel d’environ 1 000 mètres carrés possède à ce jour un caractère éphémère : selon un porte-parole du groupe, il s’agit d’une expérimentation, pour l’instant limitée dans le temps, qui n’a pas encore vocation à être dupliquée. Interrogé par Ouest France, le directeur général délégué du groupe, Benjamin Amice, le précise : « Nous avons un bail précaire jusqu’à la fin de l’année. Nous verrons si nous continuons par la suite. (…) Beaucoup d’enseignes ont des invendus sur les bras en fin de saison. Ces produits trouvent une seconde vie », indique-t-il au quotidien régional.

Le groupe Beaumanoir s’est déjà aventuré depuis 2006 sur le terrain de l’outlet, mais uniquement pour ses propres marques (Cache Cache, Bonobo, Bréal, Morgan…), par le biais de l’enseigne C-Stock. Un réseau qui compte cinq magasins implantés à Rennes, Caen, Le Mans, Nancy et Lille.

Ce Fashion Outlet peut apparaître comme une diversification pertinente à l’heure où de nombreux acteurs du déstockage témoignent d’une santé de fer : les ventes de ces chaînes spécialisées devraient croître de 15 % par an en France d’ici trois ans, selon la prédiction d’une étude Xerfi publiée en novembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com