×
Publicités
Traduit par
Véronique DOTRAUX
Publié le
9 déc. 2022
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe britannique Frasers veut continuer de grandir en 2023

Traduit par
Véronique DOTRAUX
Publié le
9 déc. 2022

Les résultats du groupe Fraser pour le semestre clôturé fin octobre indiquent que l’entreprise continue de prospérer malgré un contexte difficile, avec un chiffre d'affaires global en hausse de 12,7% à 2,638 milliards de livres (3,05 milliards d’euros).  


Flannels


Il est vrai que cette hausse est en grande partie due à des acquisitions et que, si l’on exclut celles-ci (et les cessions) sans tenir compte de l’incidence du change, le chiffre d’affaires enregistre une progression de 3,9%. Ce qui est quand même un bon résultat dans la conjoncture actuelle.

Le résultat avant impôt a augmenté de 53% pour atteindre 284,6 millions de livres (329,22 millions d’euros), avec une hausse plus faible mais non moins impressionnante du résultat avant impôt ajusté de 38,8% à 267,1 millions de livres (308,98 millions d’euros). Le bénéfice net a quant à lui progressé de 52,8% pour s’établir à 219,6 millions de livres sterling (254,03 millions d’euros).

Ceci intervient alors que toutes les divisions du groupe semblent progresser, les revenus de son principal segment – UK Sports Retail – augmentant de 11,6% à 1,526 milliard de livres (1,77 milliard d’euros) et l’important segment axé sur la mode Premium Lifestyle bondissant de 24,7% à 533,5 millions de livres (617,14 millions d’euros). Le segment International Retail progresse de 5,8% pour atteindre 492,2 millions de livres (569,37 millions d’euros) tandis que le segment Wholesale/Licensing affiche une hausse de 8,6% à 86,2 millions de livres (99,71 millions d’euros). 

Comme prévu, la marge brute du groupe a chuté à 42%, contre 44,7% il y a un an. Cette évolution est le reflet d’une combinaison d’effets (liés au rachat de Studio Retail, à la cession des activités de retail aux États-Unis et aux fermetures des magasins House of Fraser), d’une base de comparaison détaillée par rapport à l’exercice précédent en termes d’opérations à prix plein, de l’inflation du coût des marchandises et du maintien d’un taux de provisionnement des stocks pour l’exercice en cours.

Le géant britannique a déclaré que, bien que l’environnement macroéconomique soit compliqué et que le contexte pour l’année à venir soit difficile à prévoir, il possède “une forte dynamique stratégique et commerciale et reste persuadé de réaliser ses prévisions pour un résultat avant impôt ajusté compris entre 450 et 500 millions de livres (entre 520,55 et 578,39 millions d’euros) pour le présent exercice”.

Acquisitions



Si l’on examine les chiffres plus en détail, la progression de 11,6% du chiffre d’affaires de UK Sports Retail s’explique en grande partie par le rachat de Studio Retail Limited (SRL), spécialiste de la vente de produits avec des conditions de paiements assouplies, en février. Hors acquisitions, le chiffre d’affaires recule de 3,1%, freiné par l'activité délicate de Game UK et des résultats moins bon par rapport à l'an passé.

Le bond des revenus du segment Premium Lifestyle est dû pour l’essentiel aux nouvelles boutiques Flannels et à la croissance continue des ventes en ligne. Même sans tenir compte des acquisitions, le chiffre d’affaires enregistre une hausse de 22,2%.

La progression des revenus de la division International Retail a été accélérée par le rachat du danois Sportmaster et une croissance des activités en Malaisie, le tout compensé par la diminution des recettes consécutive à la cession des activités de retail aux États-Unis. 


Le groupe Frasers a récemment rachetéGieves & Hawkes - Gieves & Hawkes



Mais si l’on exclut les reprises, les cessions et les fluctuations de devises, le chiffre d’affaires à l’international progresse de 9,2%.

Dans l’ensemble, les chiffres indiquent que le groupe est en pleine construction et reste encore fortement axé sur le rachat de marques. Il s'affirme ces dernières années comme l'un des plus grands noms de la distribution en Angleterre et un acteur qui pèse au niveau international.

Parmi ses dernières acquisitions stratégiques figurent notamment Missguided, I Saw It First et Gieves & Hawkes (avant la fin de l’exercice), qui, comme le précise le groupe "ouvrent la voie à de nouvelles possibilités et clientèles”.

Bien que ces acquisitions puissent parfois sembler un peu désordonnées, couvrant une série d’entreprises en difficulté à travers un très large éventail de gammes de prix, le principe sur lequel elles reposent est pourtant très clair. Le rachat de Sportsmaster, leader danois de la vente d’articles de sport, booste ainsi l’entreprise britannique dans un domaine d’expertise clé à l’échelle internationale.

L’acquisition de Studio Retail “soutient la stratégie d’offre de crédit à nos clients. Forts de ces compétences et capacités, nous venons de lancer notre produit Frasers 'Plus' dans nos enseignes Cruise et House of Fraser et sur les sites web associés. Celui-ci sera déployé en 2023 dans la plupart des marques du groupe, dont Sports Direct et Flannels”.

Dans la division Premium Lifestyle, les rachats de Missguided, I Saw it First et Mysale “élargissent notre offre numérique et fournissent à ce segment et au groupe un approvisionnement à court terme de même qu’une expertise plus poussée en matière de marketing sur les réseaux sociaux”.

Le rachat de Gieves & Hawkes, incluant le bail de 1 Saville Row, "est parfaitement adapté à notre offre Elevated”.

Et Frasers d’ajouter que la récente reprise de la marque d’articles de déco de luxe Amara Living “contribuera à faire de Flannels une destination crédible en matière d’accessoires de luxe pour la maison”.

Nouvelles boutiques



Le groupe a ouvert de nouveaux magasins physiques, en particulier pour la chaîne de luxe Flannels en investissant massivement dans la création de flagships régionaux en Grande-Bretagnze et en se lançant dans la beauté.

Il a déclaré qu’il “allait continuer à renforcer ses magasins et ses activités en 2023, tant physiquement que par le biais d’acquisitions ciblées”. Les projets comprennent un nouveau flagship Flannels pour Leeds et un flagship Sports Direct à Manchester. En fait, le déploiement de Flannels se poursuit avec l’ouverture de près de six boutiques en 2023. “Avec le soutien de nos marques partenaires, notre stratégie d’expansion en Europe va se poursuivre, un certain nombre d’opportunités étant actuellement à l’étude,” a-t-il ajouté.

Sans oublier les activités qui se déroulent en coulisse. Frasers a révélé son intention d’investir 600 millions de livres (694,07 millions d’euros) dans un nouveau centre de distribution et des bureaux à Coventry au cours des dix prochaines années, sous réserve d’obtention du permis d’aménagement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com