×
Publicités
Publié le
30 juil. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Calida voit ses ventes du premier semestre dépasser celles du premier semestre 2019

Publié le
30 juil. 2021

Au premier semestre 2021, le groupe Calida a vu son chiffre d'affaires augmenter de 30,2% par rapport à la même période en 2019 pour atteindre 154 millions de francs suisses (environ 143 millions d'euros). Le groupe, propriétaire de la marque éponyme, d'Aubade, de Lafuma mobilier et du groupe de marques d'outdoor Millet Mountain Group, a ainsi atteint un niveau de ventes supérieur à celui d'avant la pandémie de coronavirus. La plus grande contribution à cette performance provient de la marque de sous-vêtements Calida.


Le groupe va se focaliser sur son activité lingerie - Aubade

 
"Nous avons pu capitaliser sur l’élan enregistré au second semestre 2020 et le mettre à profit pour un résultat semestriel extrêmement satisfaisant. Grâce à nos marques fortes qui peuvent compter sur une clientèle loyale, nous avons atteint des niveaux de chiffre d'affaires plus élevés à l'échelle du groupe qu'avant la pandémie. Grâce à notre activité d’e-commerce mise en place et développée très tôt, nous avons pu répondre efficacement et à tout moment à la demande toujours croissante", a expliqué dans un communiqué Timo Schmidt-Eisenhart, PDG du groupe Calida.
 
Au niveau des marques, Calida a le plus contribué au résultat du groupe avec des ventes de 68 millions de francs suisses (environ 63 millions d'euros), en hausse de 23,8%, suivie de Lafuma Mobilier avec 45,3 millions de francs suisses (+ 29,4%) et d'Aubade avec 32,5 millions de francs suisses (+ 35,6%), notamment portée par une croissance de plus de 60% de son activité e-commerce.

L'entreprise explique avoir pu plus que compenser les pertes de ventes dues aux fermetures régionales de ses magasins en développant avec succès ses activités en ligne. Le groupe revendique une croissance des ventes de 46,3% sur le numérique. Cela signifie que Calida réalise désormais 28,8% (26,2% l'année précédente) de ses ventes en ligne, toutes marques confondues.
 
"Grâce à notre activité de commerce électronique, que nous avons mise en place et développée à un stade précoce, nous avons pu faire face efficacement et à tout moment à l'augmentation continue de la demande", déclare Timo Schmidt-Eisenhart.

Le groupe précise que Calida est également le plus important apporteur de bénéfices avec plus de 19 millions de francs suisses sur la période, suivi par Lafuma Immobilier (15,9 millions) et Aubade (9,7 millions). Les activités du Millet Mountain Group ont rapporté 3,9 millions de francs suisses et les ventes de Millet comme de Lafuma ont, selon le groupe, enregistré une progression sur le semestre par rapport à l'an dernier. Mais le pôle ne fait définitivement plus partie des projets du groupe qui a décidé de concentrer son activité sur les sous-vêtements et la lingerie.
 
"Le produit de la cession des marques outdoor Lafuma et Millet peut être utilisé à l'avenir à la fois pour investir dans la croissance organique et externe du segment principal et pour développer davantage les activités en ligne", explique le groupe. Timo Schmidt-Eisenhart, qui dirige Calida depuis avril, est en charge de ce projet de cession.
 
Pour le second semestre, le groupe, en raison de l'évolution incertaine de la pandémie, reste prudent en ce qui concerne des prévisions. Calida présentera en détail ses objectifs à long terme lors d'une journée à l'attention des investisseurs au cours du dernier trimestre de cette année.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com