×

Le groupe Calzedonia implante en France sa marque de cachemire Falconeri

Publié le
today 30 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Falconeri est une nouvelle entrante en France sur le segment disputé du cachemire. Mais ce n’est pas une jeune pousse. Elle dispose d’un réseau de 111 boutiques (dans treize pays) et appartient depuis 2009 au groupe italien Calzedonia, qui a choisi de propulser sa marque de maille premium sur le marché tricolore, après y avoir successivement installé Calzedonia (chaussant), Intimissimi et Tezenis (lingerie).


Falconeri, qui a pour égérie Irina Shayk, a lancé son e-shop français en janvier 2018. - DR


C’est à Cannes que débutera l’aventure de Falconeri en France, a appris FashionNetwork.com. La marque inaugurera le 18 octobre un emplacement stratégique sur la commerçante rue d’Antibes, au numéro 70, en voisine d’Oysho et Zara. Une adresse qui devrait être suivie d’autres ouvertures dans les mois à venir.

Lors de la publication de ses résultats 2018 en mars dernier, le groupe transalpin avait précisé en particulier que la marque Falconeri « traverse une période de croissance significative, et se prépare à des inaugurations d’ampleur ». Et pour cause, elle a notamment fait son entrée en Espagne et son arrivée à New York au printemps 2019.

S’adressant aux hommes et aux femmes, Falconeri distille une mode premium assumant des coupes plutôt épurées et un style intemporel : c’est la matière qui est bien sûr mise en avant, à savoir le cachemire en premier lieu, mais aussi la soie. Tous ses tricots sont fabriqués en Italie, dans son unité d’Avio (région du Trente), et côté prix, il faut compter 200 à 400 euros pour un pull cachemire, et jusqu’à 1 500 euros pour un manteau.

Renforçant son empreinte dans l’Hexagone, où elle compte plus de 200 adresses au total depuis son arrivé en 2009, le groupe Calzedonia a notamment ouvert depuis le début de l’année de nouvelles unités à Toulouse pour sa marque jeune de dessous Tezenis, et à Montpellier et Rennes pour l’enseigne Intimissimi.

La société italienne aux plus 4 600 points de vente a généré en 2018 un chiffre d’affaires de 2,3 milliards d’euros, en croissance de 2 % à taux de change constant et en léger repli de -0,5 % à taux de change courant.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com