×
Publicités
Publié le
25 nov. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe chinois S’Young International ouvre à Changsha sa première boutique regroupant des marques de beauté internationales

Publié le
25 nov. 2022

Spécialiste de l’implantation des marques étrangères de cosmétiques sur le marché chinois, le groupe S’Young International, coté à Shenzhen et qui gère du marketing au retail en passant par l’approvisionnement, vient d’inaugurer sa toute première boutique physique. Baptisé Shuiyangtang, cet écrin de 300 mètres carrés s’épanouit à Changsha, une mégapole de plus de 8 millions d'habitants présentée comme étant la capitale chinoise des médias et des arts, au sein de l'International Finance Square, une destination shopping haut de gamme.


A l'intérieur de la boutique Shuiyangtang - DR


L’espace, qui propose des marques telles que les labels français Evidens de Beauté, Pier Augé, Eisenberg, The Different Company ou encore Memo Paris, mais aussi l’italienne Kiko Milano s’articule autour de quatre espaces: "Elite Choice", un espace éphémère où les marques peuvent présenter leur histoire et où sont mis en avant leurs produits phares, "Formulation Lab", consacré aux soins de la peau, Perfume Gallery, dédié à l’essai des parfums et qui compte également un café, et enfin Dream Dresser, dévolu au maquillage.
 
Les clients de la boutique se voient également offrir un test guidé par une intelligence artificielle afin de découvrir leur type de peau. Ils sont ensuite pris en charge par un conseiller de beauté qui leur recommandera les produits adéquats. A noter que si les produits se testent en boutique, ils peuvent également être achetés via Tmall Global, Douyin, l’équivalent de TikTok en Chine, et WeChat.
 

A l'intérieur du magasin Shuiyangtang - DR


"Actuellement, beaucoup de marques internationales vendent leurs produits uniquement en ligne pour le marché chinois, via Hong Kong, et ce en raison d'anciennes contraintes législatives en matière d'expérimentation animale. Cependant et grâce à un changement de législation, S'Young International est doté d’une position idéale pour rapprocher ces marques de nouveaux clients chinois par l'intermédiaire d'un magasin hors ligne qui donne aux consommateurs la possibilité d'essayer des produits en personne avant de les acheter", indique dans un communiqué la société fondée en 2018 et qui aide par exemple la marque de maquillage Kiko Milano à concevoir des collections de produits dédiées aux consommateurs chinois.

Le groupe, qui va ouvrir d'autres boutiques dans les mois à venir en Chine, s’intéresse particulièrement aux marques françaises. En juillet dernier, le S’Young Group, dont S’Young International est une unité indépendante, a pris une participation minoritaire dans la marque Pier Augé dirigée par Diane de Comte et Charles Dupont et a acquis ses activités en Chine pour un total de 3,5 millions d’euros. Dans la foulée, le groupe chinois a également acquis Evidens de Beauté auprès de son fondateur Charles-Edouard Barthes, déboursant 44,5 millions d’euros contre 90,05 % du capital.
 
Selon Euromonitor International, le marché chinois de la beauté, qui valait 329,7 milliards de yuans (51 milliards de dollars) en 2020, devrait connaître un taux de croissance annuel constant de 11,18% jusqu'en 2025, pour atteindre une valeur totale de 560 milliards de yuans (86,7 milliards de dollars). 
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com