×
2 687
Fashion Jobs
HERMES FEMME
Acheteur Matières - Métier Chaussures - CDI
CDI · PANTIN
KARA
Chef de Ptojet Print Junior H/F
CDI · VERSAILLES
LE PALAIS DES THÉS
CDI - Responsable Régional Réseau (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Retail Controller Calvin Klein & Tommy Hilfiger
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Paris/Idf (H/F)
CDI · PARIS
SIGNATURE MESURE
Responsable Des Ventes
CDI · AIX-EN-PROVENCE
RETAIL CONSEIL
Ecommerce Manager Mode/PAP
CDI · PARIS
MARC JACOBS
District Sales Manager Retail&Wholesale Emea - H/F
CDI · PARIS
BANANAMOON
Chargé(e) Des Opérations Logistiques
CDI · NICE
CAMAÏEU
Directeur Marketing Opérationnel Réseau (H/F)
CDI · ROUBAIX
KS BEAUTE
Chef de Secteur Lunettes - Sud Est
CDI · MARSEILLE
INTIMISSIMI
Animateur Régional Des Ventes - Lille (H/F)
CDI · LILLE
YVES SAINT LAURENT S.A.S.
Saint Laurent Chef de Projet Digital H/F
CDI · PARIS
MADURA
Traffic Manager H/F, en CDI
CDI · PARIS
TEXDECOR GROUPE
Chef de Produit Junior H/F
CDI · BAISIEUX
RMS
Office Manager Cabinet de Recrutement & Formation Retail Mode/Luxe -Rms, Paris
CDI · PARIS
LABORATOIRES EXPANSCIENCE
Responsable E-Business et Plateformes Numériques H/F
CDI · PUTEAUX
MAISON FRANCIS KURKDJIAN
Contrôleur Financier H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur(se) de Gestion Commercial Wholesale Junior H/F
CDI · CACHAN
BYREDO
Scandinavia/Baltics Regional Area Manager (m/f)
CDI · STOCKHOLM
DIPTYQUE
Scandinavia/Baltics Regional Area Manager (m/f)
CDI · STOCKHOLM
UNIQLO
Agent de Sécurité et de Prevention Des Pertes - Uniqlo Montpellier
CDI · MONTPELLIER
Par
AFP
Publié le
16 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe de luxe Kering visé depuis 2019 par une enquête pour "blanchiment de fraude fiscale"

Par
AFP
Publié le
16 déc. 2020

Le géant du luxe Kering, qui détient en France les marques Balenciaga et Yves Saint Laurent, est visé depuis février 2019 par une enquête pour "blanchiment de fraude fiscale", a-t-on appris mercredi auprès du parquet national financier (PNF)confirmant une information de Mediapart.


Kering - AFP



Selon le média en ligne, cette enquête vise le volet français d'un montage fiscal qui aurait permis au groupe dirigé par François-Henri Pinault de déclarer en Suisse des activités menées dans d'autres pays, principalement en Italie. Le groupe aurait ainsi éludé "2,5 milliards d'euros d'impôts entre 2010 et 2017, dont au moins 180 millions en France", affirme Mediapart.

"Kering conteste avec la plus grande fermeté les allégations de blanchiment de fraude fiscale totalement infondées dont fait état l'article de Mediapart", a réagi le groupe mercredi avant la confirmation par le PNF d'une enquête en cours, affirmant n'avoir "pas connaissance" de ces investigations.

"Le cas échéant, le groupe apportera sa pleine coopération aux autorités concernées dans le cadre de l'enquête éventuelle, en toute transparence et avec sérénité", a assuré le groupe.

En Italie, l'affaire a valu en 2019 à Kering un redressement fiscal record de 1,25 milliard d'euros pour le volet concernant sa marque Gucci, au terme d'une enquête du parquet de Milan entamée fin 2017.

Le parquet milanais avait estimé que Kering avait facturé pour le compte de sa filiale suisse Luxury Goods International (LGI), sa plateforme logistique située à Lugano en Suisse, des activités en fait réalisées en Italie afin d'alléger ses impôts dans la péninsule italienne.

Mediapart, en révélant l'affaire en mars 2018, écrivait que le groupe avait "étendu" ce "système conçu par le groupe italien à toutes ses marques de luxe (hors joaillerie), dont les françaises Balenciaga et Yves Saint Laurent".

"Grâce à un accord fiscal secret avec le canton du Tessin, Kering ne payait que 8% d'impôts sur les profits de LGI, contre 33 % en France", affirme le site d'information qui chiffre à 180 millions les impôts éludés par la seule marque Yves Saint Laurent.


Paris, 16 déc 2020 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.