×
6 873
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Le groupe Eram prépare un plan social d'ampleur

Publié le
today 30 nov. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sur un marché de la mode en repli, plus encore sur le segment de la chaussure, le groupe Eram est touché par une baisse de son activité le conduisant à engager une restructuration. Ce sont les enseignes de souliers Texto et Heyraud qui sont ciblées : 96 magasins des deux marques vont fermer leurs portes et 274 postes sont ainsi menacés, révèle Ouest France.


Groupe Eram


Comme le confirme une porte-parole du groupe, il s’agit bien de la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). « Les discussions avec les représentants du personnel autour de ce plan social sont engagées depuis plusieurs semaines déjà », nous indique un délégué CFDT du groupe. Une procédure de suppressions de postes qui doit prendre effet au premier trimestre 2019. Des reclassements internes vont en outre être proposés.

Dans le détail, ce sont 62 points de vente Texto et 34 unités Heyraud qui sont dans le viseur du groupe Eram. Ce qui correspond à une taille conséquente dans le réseau d’Heyraud, puisque l’enseigne de souliers haut de gamme va être amputée de plus des deux tiers de son parc composé pour l'heure de 45 points de vente, surtout composé d’adresses de choix en centre-ville. « Des loyers importants qui pèsent sur ses résultats », commente le délégué CFDT.

Même dispositif chez Texto, une chaîne de chaussures entrée de gamme qui n’est pas parvenue à relever la tête. La marque fondée en 1995, qui a compté jusqu'à 200 points de vente, avait déjà subi un PSE il y a quelques années et ne comptait déjà plus que 80 magasins. Après ce plan, elle n'en conservera donc plus qu’une vingtaine. Ces sont les adresses situées dans les grandes agglomérations qui sont maintenues.

On peut, pour ces deux labels, se poser la question de leur pérennité à long terme au vu du nombre d'adresses qu'elles vont maintenir.

D'autant que des mutualisations sont en outre prévues, indique le quotidien régional Ouest France, puisque les chaussures signées Texto seront dorénavant vendues dans les magasins du réseau Eram. L’enseigne phare du groupe souffre elle aussi, mais aucun projet de restructuration n’est annoncé à son encontre.

Cherchant à redéfinir son périmètre, le groupe Eram a cédé en 2017 au groupe Ginestet son pôle déficitaire Agora Distribution, qui comprenait les chaînes Tati, Fabio Lucci, Gigastore et Degrif'Mania.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com