×
6 199
Fashion Jobs
Publicités

Le groupe Estée Lauder porté par le segment des soins au premier trimestre

Publié le
today 31 oct. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Au premier trimestre de son exercice clos le 30 septembre dernier, le groupe américain de cosmétique Estée Lauder publie un chiffre d’affaires de 3,52 milliards de dollars (3,1 milliards d’euros), en hausse de 8 % par rapport à la même période l’an passé. A taux de change constants, la hausse s’établit à 11 %.


Des produits La Mer l'une des marques moteurs de la croissance du groupe Estée Lauder - DR


Le résultat net d’Estée Lauder a atteint au cours de la période les 500 millions de dollars, bondissant ainsi de 17 %. « Nos principaux moteurs de croissance ont été les soins de la peau et ce au niveau mondial, la région Asie-Pacifique et les marchés émergents, mais aussi les ventes en ligne et le travel retail (…) », indique Fabrizio Freda, le PDG du groupe Estée Lauder.
 
Emmené entre autres par la marque haut de gamme La Mer, le segment des soins a réalisé un chiffre d’affaires de 1,48 milliard de dollars, en hausse de 17 %. Le maquillage connaît lui une croissance plus modérée, enregistrant des ventes à 1,4 milliard de dollars, en hausse de 2 %, portée par M.A.C, Estée Lauder et Tom Ford Beauty, alors que Clinique et Smashbox sont à la baisse. Les parfums voient quant à eux leurs ventes baisser de 1 %, à 472 millions de dollars, contrastant avec le segment capillaire qui connaît lui une hausse de ses ventes de 6 %, à 143 millions de dollars.

Par zone géographique, la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) enregistre des ventes à 1,4 million de dollars, en hausse de 14 %. Cette bonne performance reste largement le fait du Moyen-Orient et de l’Inde, alors que les ventes sont en baisse au Royaume-Uni. Dans la région Amérique, les ventes connaissent un recul de 7 %, à 1,23 milliard dollars. Cette baisse est en partie due à la fermeture aux Etats-Unis des magasins Bon-Ton qui, au cours de la même période l’an passé, avaient généré 27 millions de dollars de ventes. Enfin, dans la région Asie-Pacifique, les ventes bondissent de 24 %, à 855 millions de dollars.

Sur l’ensemble de son exercice, le groupe Estée Lauder table sur une croissance oscillant de 4 à 5 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com