×
Publié le
24 juil. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Groupe Go Sport creuse ses pertes au premier semestre

Publié le
24 juil. 2014

Courir libère l’endorphine. Il n’y a d’ailleurs guère qu’avec la chaîne spécialisée dans les sneakers que la direction du Groupe Go Sport vit des émotions positives. Sur le premier trimestre 2014, l’enseigne spécialisée a affiché le huitième trimestre consécutif de hausse de son chiffre d’affaires. Avec 81,9 millions d’euros, celui-ci progresse de 2,5 %, et de 5,2 % à périmètre comparable et taux de change constant. Son résultat d’exploitation passe même de 100 000 à 800 000 euros.

Forte de sa dynamique qui attire de nouvelles marques comme Veja, l’enseigne a remodelé 8 magasins. Elle a aussi ouvert une nouvelle boutique à Marseille dans le centre commercial Les Terrasses du Port et a inauguré, en mai, son premier magasin installé avec un affilié à Arras.

Visuel Go Sport.


Mais l’onde positive de Courir ne parvient pas à contrebalancer la tendance morose de Groupe Go Sport.  Sur l’ensemble du groupe, le chiffre d’affaires trimestriel recule de 1,8 % par rapport à la même période l’an passé, à 305,1 millions d’euros (-0,6% en comparable et à taux de change constants).

L’enseigne phare du groupe accuse un repli de l'activité de 3,5 % en France, à 192,9 millions, et de 1 % en Pologne, à 26,6 millions d’euros. Go Sport a travaillé pour développer son attractivité, notamment avec un accord renouvelé avec le PSG et l'introduction de marques comme Jack & Jones ou BH en cyclisme.

La part des ventes des produits de marques dans son chiffre d'affaires a d'ailleurs progressé. L'enseigne a aussi eu le plaisir de constater que ses ventes sont reparties à la hausse en France  sur le dernier trimestre (+5,3 % en comparable), après un premier trimestre à -8,8 %. Le groupe explique notamment cette situation par "l’accélération de la dynamique promotionnelle" avec une évolution positive du nombre de clients et des volumes vendus.

Mais cette tendance étant liée à des rabais, il voit son résultat opérationnel courant s’enfoncer un peu plus dans le rouge. Sa marge commerciale recule de 38,9 % l’an dernier, à 37,8 %. Sa perte opérationnelle courante, qui était de 16,5 millions sur le premier semestre 2013, tombe à 17,8 millions d’euros cette année. Sa perte nette, de 19,2 millions d’euros, s'est accrue de plus de 10 millions! Sa dette financière atteint 90,4 millions d'euros.

Corner football mis en scène avant la coupe du monde de football. Visuel Go Sport.


"Go Sport poursuivra au second semestre ses plans d’action visant un retour aux fondamentaux du commerce, notamment le maintien d’une dynamique promotionnelle soutenue, précise le groupe dans son communiqué. Par ailleurs, des actions ciblées seront déployées afin de donner une priorité à la réactivité locale du réseau, notamment en conférant davantage d’autonomie aux directeurs de magasins et en renforçant les partenariats locaux avec les clubs, les comités d’entreprise et les associations".
 
En revanche, Go Sport va explorer son potentiel sur le net. Son site e-commerce revendique une croissance des ventes à deux chiffres. Et le groupe annonce le lancement d’une market place dédiée aux commerçants du sport.

Au 30 juin 2014, le parc de magasins du groupe comptait 337 points de vente, dont 178 Go Sport (30 franchises à l’international et 9 affiliés en France) et 159 Courir (2 franchises à l’étranger et 1 affilié en France).


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com