×
Publicités
Par
AFP
Publié le
2 mars 2015
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe italien d'habillement OVS fait une entrée mitigée en bourse

Par
AFP
Publié le
2 mars 2015

La chaîne italienne de vêtements OVS (groupe Coin) a fait une entrée mitigée en bourse ce lundi, le titre enregistrant une baisse de 1,46 % dans la matinée à la bourse de Milan.

Le magasin OVS de Via Dante à Milan

L'action de la marque de vêtements bon marché perdait déjà du terrain lundi matin, quelques heures après sa première cotation, s'échangeant dans la fourchette basse du prix de base retenu de 4,10 euros.

OVS est la première entreprise d'habillement italienne avec un chiffre d'affaires de 877 millions d'euros, en hausse de 7,4 %.

« Nous avons réussi à passer du statut d'enseigne à celui de marque », s'est cependant félicité Stefano Beraldo, directeur général du groupe. « L'entreprise a trouvé des capitaux pour financer la croissance. Les actions ont été achetées par des investisseurs anglais, européens et italiens », a-t-il ajouté.

Le groupe OVS, filiale du groupe Coin, a levé 414 millions d'euros en plaçant 49,3 % de son capital à la Bourse de Milan au cours d'une offre publique conclue « avec succès ». Sur la base du prix retenu de 4,10 euros par action, la valorisation globale du groupe s'établit à 930,7 millions d'euros.

Le groupe est présent en Italie à travers ses 900 magasins sous les enseignes OVS, OVS Kids, Upim et Blue Kids. OVS, qui fabrique et vend des vêtements bon marché pour homme, femme et enfant, appartient actuellement au groupe de grands magasins Coin, lui-même détenu par le fonds d'investissements BC Partners.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.