×
5 648
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Directeur de Zone France (H/F)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Chef de Projet Architecture (F/H)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Chef de Projet Architecture (F/H)
CDI · PARIS
THE GIFT LAB
Responsable Commercial(e) Gwp et Packaging Secondaire
CDI · LEVALLOIS-PERRET
WINNING SEARCH
Account Manager "Ventes Evènementielles" Fashion & Luxe
CDI · PARIS
WINNING SEARCH
Account Manager Digital "Fashion & Luxe"
CDI · PARIS
WINNING SEARCH
Business Developer "Fashion & Luxe"
CDI · PARIS
WINNING SEARCH
CRM Manager
CDI · SAINT-DENIS
THE KOOPLES
CDI - Coordinateur Retail F/H
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Responsable Achats et Retail Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
DEPECH'MODE
CDI - Responsable de Formation H/F Maison de Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE
Responsable Formation -Maison de Luxe
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Animateur Réseau Relai (CDI) - H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Achats et Développement Fournitures Luxe H/F
CDI · PARIS
THE CLAW MODEL
Model Placement Manager
CDI · PARIS
THE KOOPLES
CDI - Contrôleur de Gestion Senior Retail F/H
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur.se de Gestion Commercial H/F H/F
CDI · CACHAN
BALMAIN
Chargé.e Des Affaires Réglementaires PAP et Accessoires H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Responsable de Collection
CDI · PARIS
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur Textile (H/F)
CDI · SAINT-MALO
AXENTIA
Directeur Logistique H/F
CDI · PANTIN
THE KOOPLES
CDI –E-Commerce Product Owner F/H
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
18 mars 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Moncler se réorganise pour entrer en Bourse

Publié le
18 mars 2013

Longtemps caressé, le projet d’introduire en Bourse la marque de doudoune Moncler revient à l’ordre du jour. Le groupe italien détient d’un côté la griffe Moncler positionnée dans le haut de gamme, fortement internationalisée et disposant d’un important réseau de boutiques monomarques et de l’autre les marques Henry Cotton's, Marina Yachting, Coast Weber&Ahaus ainsi que la licence de 18CRR81 Cerruti principalement vendues en multimarques en Italie.

L’objectif est de réorganiser la structure du groupe en séparant ses deux actifs en deux sociétés distinctes, Moncler et Sportswear Industries, afin de leur permettre de suivre deux parcours différents.

Remo Ruffini, président et directeur créatif de Moncler


Ce projet a été entériné lors de la dernière assemblée du groupe réunie il y a quelques semaines. Selon le compte-rendu de cette assemblée, cité par le quotidien milanais "Il Corriere della Sera", l’idée est en effet "de séparer intégralement les deux activités très différentes entre elles… dans la perspective de la possible admission de Moncler à la cotation sur l’un des marchés réglementés".

L’introduction en Bourse de la société a déjà été annoncée à plusieurs reprises ces dernières années, en particulier en 2011. Mais à l’époque, le patron du groupe Remo Ruffini avait opté pour une autre voie en vendant la part qui devait aller en Bourse à un fonds d’investissement, le groupe français Eurazeo. Ce dernier est entré en 2011 au capital de Moncler à hauteur de 45% pour descendre ensuite à 32,3%, tout en détenant 50% du conseil de la société italienne.

Remo Ruffini n’en a jamais renoncé pour autant à son projet de cotation, comme il le réaffirmait en novembre dernier en ces termes: "Le projet de l’introduction en Bourse est toujours valable, mais nous n’y travaillons pas en ce moment car nous avons d’autres priorités".

Les choses semblent se préciser désormais. Selon des sources financières citées par le "Corriere della Sera", la cotation pourrait se concrétiser dans les 12 mois, en novembre ou en février prochains. Dans ce contexte, a été lancée aussi en parallèle la réorganisation de la division Sporstwear. Les quatre marques Henry Cotton's, Marina Yachting, Coast Weber&Ahaus et 18CRR81 Cerruti ont été réunies autour d’un projet commun afin de les valoriser et de les rendre plus attractives. Cette division, transformée en une société autonome, serait en vente et ferait déjà l’objet de négociations de la part de différents repreneurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com