×
Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
11 mars 2020
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe OTB, en croissance, continue de regarder vers la Chine

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
11 mars 2020

La firme transalpine OTB a terminé 2019 sur une note positive, en enregistrant des croissances pour toutes ses marques (Diesel, Maison Margiela, Marni, Viktor&Rolf et Amiri), mais aussi ses entreprises Staff International et Brave Kid. Le chiffre d'affaires du groupe sur l'année passée s'est établi à 1,53 milliard d'euros, en hausse de 6,4 %. Le retail, qui comprend uniquement les magasins physiques, a enregistré une progression de 9 % (pour atteindre les 33 % du chiffre d'affaires), le wholesale de 2 % et l’e-commerce de 5 %.  


Ubaldo Minelli, directeur général de OTB

 
L’Ebitda consolidé du groupe s'est élevé à 190 millions d'euros et le bénéfice avant intérêts et impôts à 18 millions, avec une inversion de tendance significative par rapport à l’exercice précédent. L’année 2019 de OTB a connu d’importants investissements, comme la prise de participation dans la marque Amiri, la montée au capital de Viktor&Rolf (passée de 51% à 70%), et l’ouverture de plus de 70 monomarques dans le monde. 
 
Du point de vue géographique, la région qui a le plus progressé est le Japon (premier marché du groupe après l’Europe, avec 25 % du chiffre d'affaires total), en hausse de 13 %, suivi par la Chine en croissance de 7,2 %, marché sur lequel l’entreprise mise beaucoup dans un futur proche, comme l’a détaillé à FashionNetwork.com le directeur général Ubaldo Minelli.

“Par rapport à nos compétiteurs, nous sommes moins présents sur le territoire chinois car nous avons commencé à nous y implanter plus tard. Aujourd’hui nous disposons au niveau local de 73 magasins en direct, essentiellement pour Diesel et Marni, dont 16 ouverts en 2019. Notre plan stratégique 2019-2021 prévoit d’importants investissements en Chine, que nous estimons être un marché avec un grand potentiel. Pour 2020, nous avons prévu dans notre budget l’ouverture de 20 autres points de vente”, a expliqué Ubaldo Minelli.

“Nous n'avons mis en place aucune mesure drastique concernant le coronavirus : nous n'avons pas fermé de magasins, sauf les boutiques présentes dans les centres commerciaux qui ont baissé le rideau durant quelques jours, et nous n'avons pas annulé mais uniquement repoussé à la deuxième moitié de l’année les événements prévus. Nous avons réduit les horaires de travail, que ce soit en magasins ou dans bureaux, en utilisant des outils de travail à distance comme Skype et Wechat ; nous en profitons pour organiser des sessions de training en ligne pour le personnel des magasins, environ 300 personnes. Bien évidemment, nous surveillons la situation, même s’il est très difficile d’évaluer à l'heure actuelle l’impact qu’elle pourrait avoir”.


Maison Margiela Haute Couture PE 2020

 
Marque par marque, Diesel a retrouvé la croissance, avec une hausse de son chiffre d'affaires de 2,6 % à 870 millions d'euros, grâce notamment à l’ouverture de 45 monomarques ; l’e-commerce direct a gagné 24,3 % et, avec les ventes en ligne via des partenaires, il atteint plus de 11 % des ventes.

Maison Margiela a, pour sa part, connu une forte progression de 36 %, atteignant les 200 millions d'euros de ventes, avec une accélération des canaux retail et en ligne, et une croissance exponentielle des collections accessoires qui pèsent 60 % du chiffre d'affaires.
 
Marni a axé sa stratégie sur la conquête d'une clientèle plus jeune ; les moins de 35 ans représentent désormais la moitié des clients. Les ventes ont connu une hausse de plus de 8 % à 170 millions d'euros, avec un secteur accessoires à 58 %, alors que le développement du retail se poursuit, avec huit ouvertures l’année dernière, parmi lesquelles celle du flagship d'Omotesando à Tokyo et celle de Maximilianstrasse à Munich.

Viktor&Rolf a aussi terminé l’année en croissance avec un volume d'affaires d'environ 200 millions d'euros, tout comme Amiri, la marque de Los Angeles fondée en 2014 par Mike Amiri, qui a fait un très bond de 49 % et atteint environ 60 millions de chiffre d'affaires.


Marni AH 2020-21

 
L'activité de Staff International s'inscrit elle aussi en hausse (+9 % à 410 millions d'euros), avec son modèle d’affaires qui, d’un côté, comprend la production et distribution de marques en licence (Dsquared, Just Cavalli et l’entrée récente Koché) et, de l’autre, la licence seule de production pour les marques du groupe Maison Margiela, Marni et pour les accessoires de Diesel. Enfin, Brave Kid, la société du groupe spécialisée dans le développement, la production et la distribution de marques d’habillement et d’accessoires pour enfant, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 6,4 % à 47 millions d'euros.
 
“Pour les prochains mois, nous continuerons de rester concentrés sur le développement des activités de nos marques et de nos entreprises, avec un focus particulier sur la Chine et l’Asie-Pacifique”, a conclu Ubaldo Minelli.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com