×
6 235
Fashion Jobs
Publicités

Le groupe Pepe Jeans, en déficit, refinance sa dette

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 20 juin 2018
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe d'habillement Pepe Jeans, propriété du holding libanais M1, traverse une mauvaise passe. L’entreprise détentrice des marques Pepe Jeans, Hackett et Façonnable est entrée en déficit en 2017, affichant sur son dernier exercice une perte de 13 millions d’euros, selon les informations d'El Confidencial que n'a pas souhaité commenter le groupe.


Vitrine d’une boutique Pepe Jeans - Pepe Jeans


Le groupe espagnol enregistre sur la période un chiffre d’affaires de 531 millions d’euros, soit 0,71 % seulement de plus que l’année précédente, toujours d'après le média espagnol.

La seule marque du groupe à afficher des résultats positifs est Pepe Jeans, dont les ventes ont crû de 1,6 % l’année dernière pour atteindre 338 millions d’euros. Hackett s'inscrit de son côté en baisse de 6 %, avec un chiffre d’affaires de 163,9 millions d'euros. Quant au label Façonnable, il enregistre une perte de 4,7 millions d’euros.

Le groupe a clôturé son exercice 2017 avec un Ebitda de 30,68 millions d’euros et une perte de 13,17 millions d’euros.

Le média espagnol révèle de plus que la société a refinancé sa dette auprès de la banque BBVA. Son nouveau crédit, d’un montant de 250 millions d’euros, étend le délai de remboursement jusqu’à juillet 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com