×
Publicités
Publié le
5 mai 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Royer lance un concept multimarque enfant

Publié le
5 mai 2011

Après le développement du nouveau concept de boutique Kickers, un autre projet d’envergure du groupe Royer va voir le jour prochainement. S’appuyant sur son large panel de marques en propre et en licence, le groupe breton s’apprête à lancer un concept de magasins de chaussures multimarques enfants.

Royer
Jacques Royer mise sur un développement de ce nouveau concept multimarque sur le marché européen - Photo: Groupe Royer

"Tout est bouclé, nous sommes en train de valider le nom avec le service juridique, confirme son PDG Jacques Royer. D’après nous, ce projet répond à une demande du marché avec sept ou huit marques avec un mix entre les marques dont nous sommes propriétaires, nos licences les plus importantes et des licences complémentaires. Chez l’adulte, il y a déjà beaucoup de concurrence avec une offre éclatée et une multitude de marques. Chez l’enfant, nous pouvons devenir leader européen".

On retrouvera donc dans la nouvelle enseigne Kickers, Aster et MOD8, mais le concept pourra aussi jouer avec le potentiel de noms comme Chuggington, Hello Kitty, Winnie l’ourson, Lucky Luke ou encore Disney Princess. Enfin, ses licences Converse et New Balance devraient apporter une importante dynamique mode et sport. Jacques Royer annonce d’ailleurs pour l'hiver prochain le développement de quatre modèles en cuir spécialement conçus pour l’enfant chez New Balance.

La première implantation du concept pourrait avoir lieu dès cet été à Paris. L'endroit est tout trouvé rue du Faubourg Saint-Antoine, près de Bastille. Stéphane Mordowicz et son épouse Aurélie, déjà en charge de la boutique Kickers de la même artère du 11è arrondissement, sont partants pour ce nouveau concept, qui fait sens à leurs yeux.
"Dans un premier temps nous allons développer le concept multimarque dans les centre-villes sur des surfaces allant de 50 à 70 mètres carrés, précise Caroline Mamou, directrice du développement retail du groupe. Nous allons nous appuyer sur notre réseau de franchisés les plus fidèles, avec un objectif d’une cinquantaine de points de vente d’ici trois ans". Après avoir fait son nid en ville, l’enseigne pourrait ensuite s’implanter dans les centres commerciaux.
Olivier Guyot (avec Bruno Joly)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com