×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
17 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe thaïlandais Central aurait des vues sur Selfridges

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
17 nov. 2021

D’après un rapport, le conglomérat thaïlandais Central Group se préparerait à faire une offre pour le rachat de Selfridges. Ce même groupe possède aussi La Rinascente, le réseau italien dont l’ex-PDG de Selfridges Vittorio Radice est maintenant vice-président.


Selfridges


D’après Sky News, Central fait partie des candidats au rachat du grand magasin de luxe britannique et est déjà en discussion avec des banquiers d’investissement de Citi pour trouver un accord. Rien ne permet cependant de confirmer pour le moment que le groupe a bien l’intention de faire une offre.

Central est aux mains de la famille Chirathivat. Son lien avec Vittorio Radice pourrait suggérer la possibilité d’un retour du dirigeant chez Selfridges, sous forme d’une implication en cas d’offre de rachat et de participation à l’élaboration de la future stratégie de la chaîne si l’offre en question est acceptée. Vittorio Radice a quitté Selfridges en 2003, mais il y a joué un rôle essentiel : c’est sous sa houlette que la croissance a décollé grâce à la décision de mettre l’accent sur le luxe.

Sky News évoque aussi la possibilité pour Central de faire une offre pour Selfridges en association avec d’autres investisseurs.

Le grand magasin britannique a été mis en vente au cours de l’année, et les estimations tablent sur un prix de vente aux alentours de 4 milliards de livres. Des rumeurs ont aussi circulé concernant les propriétaires du grand magasin londonien Harrods, originaires du Qatar et susceptibles d’être également intéressés.

Mais il est peu probable que la situation évolue rapidement, car des rapports suggèrent que le processus pourrait se poursuivre au cours de l’année prochaine. A moins que l'’une des parties intéressées décide de remporter la mise avant cela.

Selfridges n’a pas donné le détail de ses activités concernées par ses ventes. En-dehors de ses opérations au Royaume-Uni, les boutiques en République d’Irlande et aux Pays-Bas pourraient aussi être cédées. La chaîne canadienne Holt Renfrew, en revanche, est apparemment exclue de l’opération.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com