×
5 770
Fashion Jobs
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Account Manager Marketplace (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Directeur Artistique 360° - Identité Graphique de Marque (H/F)
CDI · HEM
MOA
Chef de Produit
CDI · ANTONY
Publicités
Publié le
24 août 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Urban Outfitters voit ses profits dévisser au premier semestre, plombés par l'inflation

Publié le
24 août 2022

Si le groupe américain URBN -propriétaire des marques de mode Urban Outfitters, Anthropologie ou encore Free People- continue de voir croître ses ventes, il enregistre en parallèle une forte contraction de ses profits. Au premier semestre 2022, la firme basée à Philadelphie a généré 2,235 milliards de dollars de chiffre d'affaires (2,245 milliards d'euros), soit une progression de 7,2% par rapport à l'an dernier.


Free People


Dans le même temps, faisant face à une inflation grandissante et tentant de mieux maîtriser ses coûts, la société a fait état d'un bénéfice net ayant chuté de moitié en un an. Il a ainsi atteint 91 millions de dollars de février à juillet 2022, contre 180 millions affichés au premier semestre 2021. Une rentabilité notamment grignotée par l'impact de l'inflation donc, mais aussi un haut niveau de stock et des taux de démarques plus élevés.

Au 31 juillet, le total des marchandises stockées par URBN a ainsi augmenté de 44,4% en un an (soit 214 millions de dollars de plus), en raison de "dépenses de transport plus importantes, de réceptions d'articles anticipées pour protéger les ventes contre une chaîne d'approvisionnement volatile, et de produits excédentaires dans certaines catégories".

Si l'on se concentre sur les résultats marque par marque, les ventes retail d'Anthropologie ont signé une belle croissance sur la période (+12%, à 899 millions de dollars), tout comme celles de Free People (+11%, à 517 millions), tandis qu'Urban Outfitters a cédé du terrain (-4%, à 754 millions), affecté par "des problèmes d'assortiment". Le service de location de vêtements Nuuly, lancé il y a deux ans, continue sa percée, ayant généré 51,6 millions de dollars de revenus au premier semestre.

En marge de la publication de ces résultats, Richard Hayne, le patron d'URBN, a précisé dans un dialogue avec les investisseurs que le comportement d'achat des consommateurs diffère selon les différentes griffes: "Nos marques aux prix plus élevés et s'adressant à un client plus aisé, à savoir Anthropologie et Free People, bénéficient d'une audience qui est capable et désireuse de continuer à dépenser malgré le niveau d'inflation actuel". Tandis que pour Urban Outfitters, dont la clientèle est plus jeune et moins privilégiée, "l'inflation actuelle est économiquement paralysante".

Côté réseau de boutiques, le groupe a orchestré sur ces six mois 16 ouvertures et 4 fermetures. Parmi les nouvelles adresses se trouve le premier magasin parisien de Free People, ouvert début juillet dans le Marais. Il sera bientôt accompagné dans la capitale d'une boutique implantée dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés.  

Sur son exercice annuel 2021/22, clos fin janvier dernier, le groupe aux 700 points de vente avait fait mieux qu'avant la crise sanitaire, engrangeant 4,548 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Son bénéfice net s'était fixé à 310 millions de dollars (contre 1,2 million l'année précédente).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com