×
6 487
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
20 févr. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le jardin en enfer de Marc Jacobs en clôture de la Fashion week de New York

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
20 févr. 2015

Avec une collection somptueuse dans un décor rouge qu'il a qualifié de "jardin en enfer", Marc Jacobs a mis un point final jeudi soir à la Fashion week de New York.



Le styliste américain de 51 ans, toujours très attendu, a offert une collection automne-hiver 2015, tout en opulence et contrastes, mélangeant gothique et brillances, matières, imprimés et couleurs, avec une exubérance raffinée qui n'appartient qu'à lui : d'une première silhouette (le mannequin Erin O'Connor) androgyne en robe sans manches striée de bandes de vinyle et bottes de vinyle, à de magnifiques femmes éventails aux larges jupes évasées à plis plats, en passant par une robe noire brodée complètement transparente portée avec de longs gants.

Un manteau écossais rose et bleu finement ceinturé, aux manches de fourrure rayées, réchauffait aussi une longue jupe plissée aux motifs verts et dorés, une mini-robe écossaise était assortie d'un long jupon de tulle noire sur des cuissardes.

Ses mannequins étaient coiffées d'un petit chignon boule sur le tout devant de la tête, le teint délibérément blême, la paupière dramatiquement soulignée de gris, la démarche mécanique.

Le décor, dans l'ancienne armurie de Park avenue, avait été inspiré par le salon de Diana Vreeland, journaliste et influente éditrice de mode américaine décédée en 1989. Les coulisses étaient tendues de toile grise sur laquelle était peint un canapé, les murs latéraux tendus de rouge, avec des cordes tombant du plafond.

En dépit des températures glaciales, le défilé, au son inquiétant de "Requiem for a Dream", avait fait son plein de stars, parmi lesquelles Sofia Coppola, Nicki Minaj et Christina Ricci. 

Le défilé Marc Jacobs était le dernier d'une Fashion week trépidante.

Elle a vu en huit jours se succéder quelque 350 présentations et défilés, en différents endroits de New York, obligeant le petite monde de la mode à un marathon épuisant par des températures particulièrement glaciales.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2021 AFP-Relaxnews.