×
6 645
Fashion Jobs
HERMIONE RETAIL AFFILIÉ GALERIES LAFAYETTE
Responsable Visuel Merchandising
CDI · BELFORT
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Chef de Produit Marketing Maroquinerie F/H
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Lille/Nord de la France
CDI · LILLE
CELIO
Responsable Achat H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
AXENTIA
Commercial H/F Textile
CDI · PARIS
DEBEAULIEU
Responsable e Commerce
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Stock Grands Magasins (H/F) Luxe - CDI
CDI · PARIS
JEAN PAUL GAULTIER
Chef de Produit H/F
CDI · PARIS
JEAN PAUL GAULTIER
Chargé(e) Des Opérations H/F
CDI · PARIS
NINA RICCI
Responsable Ordonnancement Lancement H/F
CDI · PARIS
CSP PARIS FASHION GROUP
Responsable Développement Des Ventes
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Traffic Manager / E-Commerce H/F
CDI ·
GALERIES LAFAYETTE
Marketing Manager Pour Citynove H/F
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Coordinateur Travaux H/F
CDI · CLICHY
SMCP
Contrôleur de Gestion Fonctions Centrales & Logistique H/F
CDI · PARIS
COURIR
Chef.fe de Projet Moa E-Commerce - Paris - CDI - F/H
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Executive Assistant & Project Coordinator H/F
CDI · PARIS
SÉZANE
Chargé(e) de Projet Paid Media Senior (H/F)
CDI · PARIS
CITY ONE
Chef Hote Vip Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Directeur Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Responsable Industrialisation (H/F)
CDI · PARIS
Par
AFP
Publié le
21 mai 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le joailler Graff lance sa tournée des investisseurs avant l'Ipo à Hong Kong

Par
AFP
Publié le
21 mai 2012

Hong Kong, 21 mai 2012 (AFP) - Le joailler londonien Graff Diamonds a lancé lundi sa tournée de présentation auprès des investisseurs, pour préparer son introduction à la Bourse de Hong Kong, qui pourrait être une des plus importantes de l'année sur cette place. Selon la presse, le joailler pourrait lever un milliard de dollars US (782 millions d'euros) avec cette opération.



Le fondateur et le président de Graff Diamonds, Laurence Graff, et le directeur général, François Graff, ont rencontré des investisseurs potentiels dans un hôtel de Hong Kong. Ils n'ont fait aucune déclaration à la presse.

Dans un document remis à la Bourse de Hong Kong, l'entreprise dit avoir réalisé un chiffre d'affaires de 623,5 millions USD en 2011, contre 454,3 millions USD l'année précédente, grâce au rebond de ses ventes après le creux provoqué par la crise financière. La Grande-Bretagne représente plus de la moitié du chiffre d'affaires mais la part de l'Asie a doublé, à 120 millions USD. Les bénéfices nets ont progressé de 15% à 120,1 millions USD. Le groupe possède 18 boutiques à travers le monde et entend en ouvrir cinq de plus en Asie en 2012.

Parmi les risques que doivent connaître les investisseurs potentiels dans le capital de Graff, le joailler précise que 40% de son chiffre d'affaires dépendait, ces trois dernières années, d'une vingtaine de gros clients.

La tournée des investisseurs doit se poursuivre jusqu'au 31 mai, date à laquelle le prix d'introduction en Bourse sera fixé, selon la feuille de conduite consultée par l'agence Dow Jones Newswires.

Si l'opération lève un milliard de dollars US, comme anticipé par la presse, il s'agira de la deuxième plus importante introduction en Bourse de Hong Kong depuis le début de l'année, après la maison de courtage chinoise Haitong Securities, qui a levé en avril 1,68 milliard USD.

Graff souhaite entrer à la Bourse de Hong Kong pour promouvoir sa marque en Asie et profiter de l'appétit des milliardaires du continent chinois pour les produits de luxe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.