×
6 199
Fashion Jobs
Publicités

Le joaillier Tiffany prudent pour 2018

Par
AFP
Publié le
today 16 mars 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

New York, 16 mars 2018 (AFP) - Le joaillier américain Tiffany a fait état vendredi de prévisions prudentes pour son exercice décalé 2018, qui sera clos le 31 janvier, après des ventes trimestrielles décevantes, ce qui plombait le titre à Wall Street.

Le joailler s'attend à une année 2018 complexe - Tiffany


Pour améliorer ses marges et doper ses ventes, Tiffany est en train d'augmenter ses dépenses en technologie, marketing, communication et dans l'aménagement de ses magasins. Le bijoutier s'est aussi lancé dans des promotions quotidiennes et envisage de lancer des lignes de bijoux à bas prix pour neutraliser des jeunes marques particulièrement en avance dans le commerce en ligne. Toutes ces initiatives vont avoir un coût important.

« Une hausse des investissements actuellement dans certains domaines tels la technologie, le marketing, la communication, l'exposition des produits, le commerce en ligne et la réorganisation des magasins va entraver la croissance des bénéfices à court terme », a averti vendredi Alessandro Bogliolo, le PDG, cité dans le communiqué.

Cet avertissement était très mal perçu à Wall Street où le titre dévissait de plus de 6 % dans les échanges électroniques de pré-séance.

Lors de l'exercice fiscal 2017 clos le 31 janvier, le chiffre d'affaires a augmenté de 4,2 %, à 4,17 milliards de dollars, pour un bénéfice net de 370,1 millions, en baisse de 17 %. Tiffany explique le plongeon de son profit par une charge fiscale de l'ordre de 146 millions de dollars. La croissance des ventes à magasins comparables a stagné comparé à l'exercice précédent.

Lors du quatrième trimestre, les ventes ont augmenté de 9 %, à 1,3 milliard de dollars, pour un bénéfice net de 62 millions de dollars, en baisse de 61 %. Les ventes à magasins comparables n'ont toutefois augmenté que de 1 % contre une hausse de 2,8 % attendue en moyenne par les analystes financiers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.