×
Publicités
Publié le
25 sept. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Lab de Claire : le compte Instagram qui décrypte les compositions cosmétiques

Publié le
25 sept. 2020

Le Lab de Claire, c’est le nom du compte Instagram lancé tout récemment par la Fédération des entreprises de la beauté (Febea) qui s’adresse ainsi directement aux consommateurs et consommatrices à la recherche d'informations sur les produits cosmétiques.


"Que contiennent les crèmes solaires", une des questions posées sur le Lab de Claire - @LeLabdeClaire / Instagram


"Instagram est devenu incontournable pour les marques comme pour les influenceurs et les consommateurs de produits cosmétiques. Le problème est que s’y côtoient le pire comme le meilleur, avec souvent des propos erronés, de fausses expertises, voire des conseils dangereux pour la santé. Avec Le Lab de Claire, la Febea souhaite apporter une information fiable et transparente sur des sujets tant réglementaires et scientifiques qu’environnementaux ou juridiques", relève Patrick O’Quin le président de la Febea.
 
Sur @LeLabdeClaire, les experts de la FEBEA répondent aux interrogations sur la composition des produits cosmétiques, la réglementation, leur efficacité, leurs usages ou encore leurs liens avec la santé et l’environnement. Le tout sous la forme de quiz, de paroles d’experts ou encore de vidéos. Premières thématiques abordées:  les gels hydroalcooliques (quels sont leurs ingrédients? comment les utiliser au soleil?) et la protection solaire (connaître la différence entre les UVA et UVB…).

En lançant ce compte, la FEBEA ,qui représente les professionnels de la beauté, veut prendre la parole alors que les discours remettant en cause l’innocuité de certains ingrédients se multiplient.

Les dernières polémiques ont ainsi porté sur les allergènes en parfumerie et sur la présence de substances potentiellement cancérogènes ou polluantes dans des crèmes hydratantes. Des allégations auxquelles la Febea avait d’ailleurs répondu, remettant en cause la méthodologie utilisée par le magazine 60 millions de consommateurs qui avait publié l’étude.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com