×
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
12 mars 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le label turc Les Benjamins trouve le soutien financier d'un fonds local

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
12 mars 2020

La marque de streetwear de luxe turque accueille à son capital la plus grande société familiale de capital-investissement de Turquie. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.


Le fondateur de la marque Bunyamin Aydin et l'investisseur Fethi Sabancı Kamışlı - Les Benjamins


Avec des bureaux à Londres et à Istanbul, Esas Holding investit dans diverses catégories d'actifs dans le monde entier ; ce nouvel accord marque ses débuts dans le monde de la mode.

Pilotée par l'entrepreneur Fethi Sabanci Kamisli, fondateur et associé principal d'Esas Ventures, la transaction est soutenue par d'autres membres de sa famille, notamment Ali Sabancı, Kazım Köseoğlu, Can Köseoğlu et Kerem Sabancı Kamışlı.

Cet investissement permettra de financer les plans de croissance de la marque. En outre, les actionnaires d'Esas et Les Benjamins engagent ensemble un partenariat "profondément enraciné" : Fethi Sabanci Kamisli va ainsi rejoindre le conseil d'administration des Benjamins.

"Nous sommes très heureux de faire notre entrée dans le secteur de la mode par le biais de cet investissement dans Les Benjamins, un symbole de réussite de notre pays", se réjouit le directeur général d'Esas, Fethi Sabanci Kamisli. "Nous allons apporter une dynamique différente aux Benjamins grâce (..) à la puissance du réseau de notre société sur les cinq continents, et à l'expertise de nos actionnaires."


Collection printemps-été 2020 - Les Benjamins


Fondé en 2011 par Bünyamin Aydın, le label Les Benjamins compte parmi ses clients des célébrités comme Jay-Z et Rita Ora. Il est commercialisé par de grands noms de la distribution tels que Harvey Nichols et Bloomingdale's, et ses collaborations avec des marques comme Nike et Apple ont contribué à lui donner une audience à l'international.

La marque exploite actuellement deux magasins en Chine, et prévoit d'en ouvrir d'autres aux États-Unis.

Bunyamin Aydin, également directeur de la création, se réjouit de cet investissement : "Je suis ravi de recevoir ce financement de Fethi Sabanci Kamisli et de sa famille. À mon avis, leur expertise apportera une valeur ajoutée à notre marque, et nous allons faire en sorte de gagner leur confiance."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com