×
7 106
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
21 févr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le LCS Groupe ouvrira une manufacture écoresponsable à Perpignan

Publié le
21 févr. 2022

Spécialiste perpignanais des produits textiles pour professionnels, clubs sportifs et particuliers, l'entreprise LCS Groupe annonce qu'il déploiera en 2023 une manufacture écoresponsable de 2.000 mètres carrés. Avec pour ambition d'en faire une référence internationale dans la personnalisation de textile.


Le futur site de LCS Groupe - LCS



Un projet qui a été retenu dans le cadre du Plan France Relance et va profiter d'une subvention liée aux investissements "Territoire d'Industrie", avec le soutien des banques, de BPI France, et de la région. Le projet occitan va permettre "de multiplier par deux le nombre d'emplois locaux et de valoriser le savoir-faire français", se félicite Nicolas Gomarir, président-fondateur de la structure, qui veut donner naissance à l'un des plus gros ateliers écoresponsables du sud de la France.

Lancé en 2014, LCS ("La Crémerie Sérigraphie") est notamment connue pour sa marque de vêtements de sports Maillot Français, "100% recyclés et recyclables". Forte de 33 salariés, la structure mise sur l'innovation, ce qui l'a notamment amenée à équiper aujourd'hui les équipes de voiles d'une cinquantaine de pays. La production de textiles professionnels et promotionnels inclut sérigraphie, broderie ou encore impression numérique personnalisée. Sans oublier le recours à une gamme propre de textiles français confectionnés dans son atelier de Perpignan.

Offre qu'accompagnera dès l'an prochain une manufacture prenant la forme d'un bâtiment éco-suffisant, via des panneaux solaires. Site qui accueillera des machines d'impression suivant un "processus de production écologique" permettant le travail sur une variété de matériaux. Pour compléter, la direction indique que les commerciaux rouleront en voitures électriques. Le projet prend également en compte la transmission du savoir-faire, avec la formation annoncée aux métiers de couturier, sérigraphe ou brodeur.

"Nos revendeurs vont pouvoir travailler à flux tendu (sans stock), favoriser le Made in France et avoir l'assurance d'une production écologique. Ils vont ainsi éviter le gaspillage textile lié à la surconsommation et encourager une consommation plus responsable", précise en outre Nicolas Gomarir, qui souhaite développer à l'international Maillot Français et ses tenues de sport, réalisées en plastiques recyclés issus des océans.


Nicolas Gomarir - LCS



Mais LCS caresse également le projet d'émailler le territoire d'ateliers. Une franchise test vient ainsi de voir le jour dans l'Hérault. Une expérience qui, en cas de succès, donnera lieu à la création de structures liées par des contrats d'approvisionnement exclusif avec l'usine LCS.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com