×
Publicités
Par
Reuters
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
6 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le loueur des vêtements Rent the Runway prépare son introduction en Bourse

Par
Reuters
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
6 oct. 2021

La société de location de vêtements Rent the Runway se lance à son tour à la Bourse de New York, cherchant comme d’autres entreprises du secteur à profiter du rebond des principaux marchés depuis l’année dernière.


L’entreprise a clôturé l’exercice 2020 avec des revenus de 157,5millions de dollars (137,5millions d’euros) contre 256,9millions de dollars (221,34millions d’euros) en 2019 - Facebook: Rent the Runway


Dans les documents communiqués à la SEC (Securities and Exchange Commission) des États-Unis, cette entreprise basée dans le quartier new-yorkais de Brooklyn fait pourtant état d’une baisse de 39% de ses recettes pour l’année fiscale 2020.

Fondée en 2009, la société Rent the Runway propose aux internautes de louer des vêtements et d’acheter des articles de seconde main de plus de 750 marques de créateurs. Elle planche sur son entrée en Bourse depuis juillet en toute discrétion.

En 2020, l’entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 157,5 millions de dollars (137,5 millions d’euros) contre 256,9 millions de dollars (221,34 millions d’euros) l’année précédente. Sa perte nette s'est creusée à 171,1 millions de dollars (147,41 millions d’euros) au cours de l'exercice, contre 153,9 millions de dollars (132,59 millions d’euros) en 2019.

Le chiffre d’affaires du e-commerçant reste à la peine au premier semestre fiscal 2021, avec des revenus en baisse de 9% pour les six mois courant jusqu'au 31 juillet.

Lors d’une levée de fonds réalisée l’année dernière, l’entreprise Rent the Runway était valorisée à 750 millions de dollars (646,17 millions d’euros), en baisse par rapport au 1 milliard de dollars (860 millions d’euros) d’une précédente valorisation.

La demande en vêtements de seconde main a bondi au cours des derniers mois. Les clients sont de plus en plus préoccupés par leur empreinte carbone, ce qui a eu pour effet de doper les revenus du service de stylisme personnalisé par abonnement Stitch Fix et du site de revente de vêtements d’occasion ThredUp.

L’optimisme des investisseurs et les conditions de marché propices aux nouvelles introductions ont aussi aidé d’autres distributeurs, comme le lunetier Warby Parker ou le chausseur soutenu par Roger Federer On Holding AG, à réussir leurs entrées en Bourse le mois dernier.

Goldman Sachs, Morgan Stanley et Barclays sont les principaux assureurs de l’offre. Rent the Runway échangera ses actions au Nasdaq sous le symbole "RENT".

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.