×
Publicités
Publié le
10 avr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le luxe britannique résolument optimiste pour 2012

Publié le
10 avr. 2012

Le luxe britannique a confiance en l'avenir, si l'on en croit l'étude annuelle publiée par l'association Walpole. Réunissant les acteurs du luxe outre-Manche, des marques de mode leaders comme Burberry ou Jimmy Choo, aux department stores comme Harrods en passant par les palaces, l'association a confié au cabinet d'études Ledbury le soin de présenter les perspectives de l'année en cours. Le rapport annonce une prévision de croissance de 8,5% pour le luxe britannique en 2012, avec pour base initiale le chiffre d'affaires global de 7 milliards d'euros atteint en 2011. A long terme cette fois, le rapport estime que le luxe britannique pourrait aller jusqu'à générer un chiffre d'affaires de 11 milliards d'euros en 2015.


Campagne Burberry printemps-été 2012.

Si 74% des sondés parmi les représentants des marques se disent optimistes pour 2012, c'est en partie car il s'agit d'une année spéciale pour le Royaume-Uni. L'étude précise que 63% d'entre eux pensent que l'année olympique aura un impact positif sur leurs performances, tandis que 58% estiment également que le Jubilé de la reine aura des conséquences favorables.

Du côté des perspectives nationales, l'étude estime que Edimbourg et Manchester sont les "places to be" des mois et années à venir. Mais les deux challenges principaux identifiés sont avant tout l'internationalisation et le e-commerce.

Pour le versant international, les sondés se tournent sans surprise majoritairement vers la Chine. Mais l'étude note un bémol sur la question, faisant état d'un manque d'attractivité du luxe britannique en comparaison avec ses voisins européens. Ainsi, 71% des interrogés ont affirmé ne pas ressentir l'impact des périodes de vacances et célébrations (et donc de shopping) chinoises. La Chine n'est toutefois pas la seule priorité des marques, qui citent ensuite l'Asie du Sud Est et même l'Afrique comme prochains leviers de croissance.

Le dernier défi mis en avant dans l'étude est celui du e-commerce. 50% des marques affirment que leur site marchand leur a permis de toucher une toute nouvelle clientèle, plus jeune notamment. Les acteurs du luxe britannique entendent donc continuer à investir dans ce segment pour agrandir leur public et atteindre la prochaine génération de consommateurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Luxe
Divers
People