×
6 521
Fashion Jobs
ETAM
Assitant.e Achats H/F
CDI · CLICHY
LA HALLE
Directeur(Trice) Regional(e) - Alsace (H/F)
CDI · STRASBOURG
MAISON GOYARD
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Acheteur Chef de Produit Horlogerie H/F
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Chef de Projet Technique Web Senior (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
WINNING SEARCH
Responsable Marketing et Communication - le Grand Comptoir
CDI · SURESNES
CAROLL
Merchandise Planner (H/F)
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Régional H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Tissus PAP Homme et Femme Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Tissus Collection Créateur (H/F)
CDI · PARIS
MANPOWER CABINET DE RECRUTEMENT COMMERCE MODE LUXE
Coordinateur Retail
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente
CDI · ORLÉANS
HUGO BOSS
Project Manager Shop Construction H/F
CDI · PARIS
ZAPA
Responsable du Contrôle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Chef de Produit Chaussure H/F
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · PARIS
LE PALAIS DES THÉS
Responsable Préparation de Commandes b to c (H/F) - Bussy-Saint-Georges
CDI · BUSSY-SAINT-GEORGES
LE PALAIS DES THÉS
Responsable Préparation de Commandes b to b (H/F) - Bussy-Saint-Georges
CDI · BUSSY-SAINT-GEORGES
FROM FUTURE
Chef de Projet Architecture (F/H)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
MANGO
Regional Retail Manager H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
Reuters
Publié le
22 juil. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le luxe français devrait profiter des achats des touristes en Europe

Par
Reuters
Publié le
22 juil. 2022

La fièvre acheteuse des touristes en Europe devrait stimuler les ventes trimestrielles des groupes de luxe français LVMH, Kering (propriétaire de Gucci), et Hermès, et compenser les ratés du marché chinois liés à la prolongation des restrictions sanitaires contre le COVID-19.



Les maisons de mode françaises et italiennes ont profité d'une forte demande de marques de créateurs après la pandémie, les acheteurs étant toujours désireux de dépenser les économies réalisées lors des confinements, malgré les secousses sur les marchés boursiers et la hausse des prix.

"Les consommateurs américains voyagent en Europe comme si c'était la fin du monde", a déclaré Mario Ortelli, de la société de conseil en fusions et acquisitions dans le secteur du luxe Ortelli & Co, prévoyant que cette tendance stimulera les ventes du secteur sur le continent.

Les investisseurs seront attentifs aux signes d'une baisse de l'appétit pour les marques de créateurs ainsi qu'aux projets de nouvelles hausses de prix des sociétés de produits de luxe, qui visent à protéger les marges.

"Nous continuons à voir une demande de produits haut de gamme surdimensionnée sur le marché, car les consommateurs de toutes les nationalités émergent de la pandémie (comme si c'était la dernière fois). Cela doit encore se normaliser", a déclaré Luca Solca, analyste chez Bernstein, qui s'attend à voir cette "normalisation" commencer au second semestre 2022.

Les fermetures en Chine pourraient toutefois encore assombrir les résultats. Les ventes du secteur dans le pays ont chuté de près de 40% sur le trimestre, selon les estimations de Barclays, qui prévoit une croissance organique des ventes mondiales d'environ 11%, soit la moitié de celle du trimestre précédent.

Les inquiétudes concernant les perspectives en Chine se sont ravivées le 15 juillet, lorsque les résultats des marques Burberry et Richemont ont montré une chute de plus de 30% de leurs ventes en raison des restrictions liées au COVID-19, au moment où le pays a publié des données faibles sur le PIB au deuxième trimestre.

La vigueur du marché américain fera également l'objet d'une vigilance particulière pour déceler tout signe de faiblesse. Les États-Unis ont dépassé l'Europe en tant que plus grand marché du luxe l'année dernière et attirent un flux d'investissements dans de nouveaux magasins qui portent des marques européennes.

Les estimations de ventes d'UBS pour le deuxième trimestre indiquent une croissance de 17% pour LVMH, de 12% pour Kering et 16% pour Hermès.
LVMH publiera ses résultats du premier semestre le 26 juillet, Kering le 27 juillet et Hermès le 29 juillet.

(Par Mimosa Spencer - version française Dagmarah Mackos, édité par Kate Entringer)

 

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.