×
Publicités

Le LVMH Prize 2019 décerné à Thebe Magugu

Publié le
today 4 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

C'est dans l'enceinte de la Fondation Louis Vuitton, dans le XVIème arrondissement de Paris, que Delphine Arnault, en maîtresse de cérémonie, a accueilli la remise du prix LVMH. La dirigeante du puissant groupe de luxe, a tout d'abord eu une pensée pour le photographe Peter Lindbergh, décédé mardi à 74 ans.


Thebe Magugu a remporté cette édition 2019 du LVMH Prize - Triana Alonso, FNW


Pour sa sixième édition, le Prix LVMH a récompensé mercredi 4 septembre Thebe Magugu. Après le créateur japonais Masayuki Ino fondateur de la marque Doublet l’an dernier, le Sud-Africain s’est distingué devant sept autres candidats en finale. Parmi eux, le créateur israélien Hed Mayner à qui a été décerné le Prix Karl Lagerfeld, autrefois nommé Prix Spécial du Jury. Delphine Arnault a aussi salué la mémoire du créateur. "Cet évènement lui doit beaucoup, a-t-elle déclaré. Il nous a accompagné depuis la création du prix. Il ne sera pas le même sans lui, ni même la mode. Il nous manque énormément".

Thebe Magugu vainqueur

Thebe Magugu reçoit une dotation de 300 000 euros et bénéficie d’une année de mentorat avec les équipes du groupe de luxe français. Thebe Magugu rejoint les créateurs Marine Serre (lauréate 2017), la britannique Grace Wales Bonner (2016), le duo portugais Marques’Almeida (2015), le premier vainqueur du prix, le Montréalais Thomas Tait (2014) ou le japonais Masayuki Ino (2018) précédemment cité.

Le créateur, basé à Johannesbourg et originaire de la ville de Kimberley, a lancé sa marque après plusieurs expériences auprès d'enseignes et de designers. Son label, qui porte son nom, est positionné sur le prêt-à-porter féminin et joue notamment sur les mix de matières dans ses silhouettes.


Hed Mayner a remporté le prix Karl Lagerfeld - Triana Alonso FNW



Avec son Prix Karl Lagerfeld, Hed Mayner gagne la somme de 150 000 euros accompagnée d’une année de mentorat par une équipe du groupe LVMH. Le designer a été récompensé pour son travail sur ses collections de prêt-à-porter Homme. Il excelle dans la déconstruction du vestiaire formel pour offrir un vestiaire chic et audacieux aux hommes.

LVMH a souhaité également récompenser des étudiants. Alice Paris, diplômée de Accademia Costume & Moda, Rome, Daisy Yu, diplômée de Central Saint Martins, Londres, et Juliette Tréhorel, diplômée de l’Atelier Chardon Savard ont reçu une bourse de 10 000 euros chacun et ils pourront rejoindre pour un an le studio d’une des maisons du groupe.

Le jury d’experts était composé de la directrice générale adjointe de Louis Vuitton Delphine Arnault et d’acteurs de l’industrie tels que Maria Grazia Chiuri, directrice artistique de Christian Dior Couture; Jonathan Anderson, directeur artistique de Loewe; Kris Van Assche, directeur artistique de Berluti; Marc Jacobs, directeur artistique de Marc Jacobs; Clare Waight Keller, directrice artistique de Givenchy; Jean-Paul Claverie, conseiller de Bernard Arnault et directeur du mécénat de LVMH ainsi que de Sidney Toledano, président-directeur général du Fashion Group LVMH. Il s’agit de la première finale sans la présence du président et actionnaire majoritaire du groupe LVMH, Bernard Arnault, et Karl Lagerfeld, qui donne son nom à l’un des prix à partir de cette édition.

Imaginé par le groupe LVMH en 2014, sous la houlette de Delphine Arnault, le prix est devenu un rendez-vous international du soutien à la création. En 2019, le Prix LVMH a attiré plus de 1 700 dossiers d’une centaine de pays différents. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com