×
6 602
Fashion Jobs
GROUPE ETAM
Coordinateur Travaux H/F
CDI · CLICHY
SMCP
Contrôleur de Gestion Fonctions Centrales & Logistique H/F
CDI · PARIS
COURIR
Chef.fe de Projet Moa E-Commerce - Paris - CDI - F/H
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Executive Assistant & Project Coordinator H/F
CDI · PARIS
SÉZANE
Chargé(e) de Projet Paid Media Senior (H/F)
CDI · PARIS
CITY ONE
Chef Hote Vip Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Directeur Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Responsable Industrialisation (H/F)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Chef de Projet Architecture Retail (F/H)
CDI · PARIS
MARINE SERRE
PR Coordinator
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur Luxe (F/H)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur / Manutentionnaire (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Stock Matières Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Services Généraux (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Cotateur Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
MICHAEL PAGE
Chef de Zone Export H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Flux Sortants F/H
CDI · LOUVRES
COURIR
Responsable</b> d'Équipe</b> Stocks</b> / Stock Supervisor - F/H
CDI · HERBLAY-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Paie et Administration du Personnel (H/F) Haute-Couture
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
28 mars 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le made in France est confronté à la transmission des savoir-faire

Publié le
28 mars 2012

Selon les chiffres présentés par Eurovet, l’organisateur du salon Made in France, les façonniers représentent 200 PME et environ 10 000 emplois sur le territoire national. Le chiffre d’affaires global est estimé à 450 millions d’euros, dont une moyenne de 20% à l’export. Gagner des parts de marché, faire évoluer la filière pour répondre aux nouvelles exigences de la clientèle, tout en gardant un savoir-faire et une qualité qui font la différence, nécessitent la formation d’une main d’œuvre qualifiée. Pour Hervé Huchet, directeur de la division Mode et Distribution chez Eurovet, l’objectif est triple: "la transmission des méthodes et des savoir-faire traditionnels, l’adaptation permanente aux nouvelles performances technologiques et l’éducation de mode afin de répondre aux nouvelles exigences créatives du métier".


Le salon Made in France by Fatex - mars 2012

"Nous sommes un peu les derniers des Mohicans", constate Pierre Nogales, le gérant de Creamaille, atelier de Tourlaville (Manche). Sur son stand, des affiches "On recrute" donnent le ton: "Nous avons besoin de personnel pour nos secteurs de chaîne et trame et de remaillage. Notre moyenne d’âge aujourd’hui est d’environ 55 ans. Nous devons recruter 45 personnes dans l’année à venir", explique-t-il. Un constat partagé par les organisateurs du salon, qui prévoient pour le secteur, 30 à 50% de départs à la retraite dans les prochaines années.

Pour combler ce manque, les façonniers développent les formations en interne. Albea, atelier de 66 personnes, spécialisé dans la pièce à manches, embauche en moyenne deux salariés en alternance par an. Des formations représentant un véritable investissement. Pour Anna Moreau de l’atelier Manoukian, les recrutements nécessitent de plus en plus de temps: "la formation interne dure au minimum un an", estime-t-elle. "Avant, il y avait des postes spécialisés, aujourd’hui, les personnes travaillent sur un groupe de formation, ce qui nécessite une adaptation des compétences".

Samia Barthélémy est directrice de projet à la Maison du Savoir-Faire et de la Création. Selon elle, le problème du recrutement dans l’industrie des matériaux souples, doit être pensé dès le collège: "Le secteur de la mode attire surtout par son côté créatif. Or, la mode, de la création à la vente, représente toute une filière. Il y a plus de stylistes au chômage que de modélistes". Une forte action de sensibilisation est donc à engager auprès des jeunes, notamment les bacs professionnels, en jouant, d'après les organisateurs, sur "la beauté du geste et la magie de la création, la redécouverte de l’artisanat et des savoir-faire mode et l’origine France".

Un savoir-faire qui doit aussi s’accompagner d’un "faire savoir". Les façonniers sont aujourd’hui confrontés au défi de la communication: faire connaître leurs compétences et sortir de l’ombre des grandes marques pour lesquelles ils travaillent. "Pendant longtemps, les façonniers avaient l’interdiction de communiquer le nom de leurs clients. Cette confidentialité est devenue un poids", explique Samia Barthélémy. Elle insiste sur la notion de partenariat entre les marques et leurs sous-traitants qui se développe. Les marques elles-mêmes étant de plus en plus à la recherche de façonniers force de propositions.

Les ateliers ont senti ce changement. Encore majoritairement spécialisés dans le chaîne et trame, (24%), les entrepreneurs ont ajouté des cordes à leur arc: 20% d’entre eux ont aujourd’hui un bureau d’études, et certains, 4%, commencent à proposer une activité de conseil. "Les donneurs d’ordres ont besoin d’une collaboration ; nous travaillons avec eux dans une relation de confiance, dans une même perspective: la satisfaction du consommateur", conclut Anna Moreau, de l'atelier Manoukian.

Sophie Chaudey (avec Matthieu Guinebault)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com