×
6 130
Fashion Jobs
BA&SH
Chef de Projet Technique Digital f/h
CDI · PARIS
JIMMY FAIRLY
Responsable du Développement International H/F
CDI · PARIS
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Paris / Idf
CDI · PARIS
TEXDECOR
Charge d'Affaires en Solutions Acoustiques et Decoratives Secteur Grand Est
CDI · NANCY
AXENTIA
Charge Des Services Generaux H/F
CDI · CREIL
NV GALLERY
Business Analyst
CDI · PARIS
CWF (CHILDREN WORLWIDE FASHION)
H/F - Acheteur Matieres
CDI · LES HERBIERS
CWF (CHILDREN WORLWIDE FASHION)
H/F – Responsable de Pôle
CDI · LES HERBIERS
CWF (CHILDREN WORLWIDE FASHION)
H/F – Chef de Produit
CDI · LES HERBIERS
SANDRO
Responsable Qualité H/F
CDI · PARIS
BYREDO
Demand Planner
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Printemps Nation H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Marketing et Services Printemps Vélizy 2 H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
MARIA GALLAND PARIS
International E-Commerce Manager
CDI · PARIS
MARIA GALLAND PARIS
International Traffic Acquisition & CRM Manager M/W/D
CDI · PARIS
PLACE DES TENDANCES
Coordinateur CRM H/F
CDI · PANTIN
PLACE DES TENDANCES
Développeur Front H/F
CDI · PANTIN
SMCP
Chef de Projet IT Retail H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Coordination Visual Merchandising Opérationnel f/h
CDI · PARIS
HERMES COMMERCIAL
Chargé(e) de Formation & Qualité Fonctionnelle Des Solutions Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE RAND
Responsable Marketing en CDI
CDI · PARIS
VERTBAUDET
Responsable Des Ressources Humaines (f/h) - CDI
CDI · TOURCOING
Publié le
10 mars 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le marché de la mode nuptiale explore des alternatives écoresponsables

Publié le
10 mars 2020

Alors que les comportements face à la belle robe blanche évoluent, plusieurs acteurs font de nouvelles propositions en faveur d'une responsabilité sociale et environnementale dans l'univers du mariage. Don, réutilisation, location… autant de solutions pour que ladite tenue immaculée ne finisse plus son existence dans une housse.


Campagne incitant au don des robes chez Pronovias. - DR


Le groupe Pronovias a décidé de lancer en ce début d'année une initiative visant à offrir une seconde vie aux robes de mariées, baptisée "MyDressHerFuture". Cet acteur mondial du marché du mariage incite ses clientes à venir donner en magasin leur robe une fois la cérémonie terminée, pour que celle-ci puisse ensuite être transmise à l'association britannique Brides do Good, qui aide des femmes en situation de vulnérabilité et lutte contre le mariage forcé grâce au fruit de la revente en seconde main de ces robes.

"Nous avons trouvé en Brides do Good un partenaire idéal avec lequel construire une relation à long terme, tant pour l’impact positif que nous pouvons avoir sur les femmes, que pour établir — du moins nous le souhaitons — un nouveau standard dans un secteur où tout se jette et où la durabilité des produits a mis du temps à être acceptée", reconnaît Amandine Ohayon, directrice générale de Pronovias.

Plutôt que le don après usage, la location de mode nuptiale émerge également depuis quelques saisons. En France, des acteurs comme Graine de Coton (dépôt-vente et location de robes de mariées), Ma bonne amie ou Oh My Robe en ont notamment fait leur spécialité, tandis que le site entre particuliers Vinted fourmille de robes de mariée d'occasion.

Il faut dire qu'à mesure que le mariage a perdu de sa vigueur (221 000 unions ont été célébrées en France en 2019, contre 300 000 vingt ans auparavant), la tenue de mariée s'est peu à peu désacralisée et ne s'envisage plus forcément comme une pièce à conserver toute sa vie dans un placard. Surtout pour les jeunes générations.

Un rapport signé Stylight stipule en effet que la génération Y montre un réel engouement pour les robes dites réutilisables. C’est-à-dire faire le choix d'une tenue pour le jour J qui sera portable à d'autres occasions. La tendance n'est plus aux exubérants froufrous ni aux surcouches de tulle.

Le moteur de recherche précise aussi que le budget moyen est de 821 euros en moyenne pour une robe identifiée en ligne. Un canal de vente web qui prend de l'importance pour ce type de tenue, qui passait auparavant forcément par un essayage avant achat. Parmi les marques de plus en plus plébiscitées par les millennials, Stylight cite notamment Reformation (qui n'est pas centrée que sur la cérémonie), Self Portrait ou encore Les Rêveries.

Bousculé par les nouvelles envies des futures épouses, qui se tournent donc vers des griffes de prêt-à-porter généralistes mais aussi vers la grande distribution, le marché du mariage a vu l'un de ses piliers historiques s'écrouler dans l'Hexagone : Pronuptia a purement et simplement été liquidé le mois dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com