×
6 862
Fashion Jobs
GROUPE IKKS
Responsable Achats Prêt-À-Porter Enfant - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · ANNECY
PAGE PERSONNEL
Commercial Plv Merchandising H/F
CDI · ÉPINAY-SUR-SEINE
PAGE PERSONNEL
Responsable E-Commerce H/F
CDI · AIX-EN-PROVENCE
CCLD RECRUTEMENT
Responsable de Clientèle Bancaire Particuliers - Val de Marne (94) H/F
CDI · ALFORTVILLE
CCLD RECRUTEMENT
Responsable de Clientèle Bancaire Particuliers - Val de Marne (94) H/F
CDI · FONTENAY-SOUS-BOIS
CCLD RECRUTEMENT
Responsable de Clientèle Bancaire Particuliers - Val de Marne (94) H/F
CDI · CRÉTEIL
CCLD RECRUTEMENT
Responsable de Clientèle Bancaire Particuliers - Val de Marne (94) H/F
CDI · MAISONS-ALFORT
CCLD RECRUTEMENT
Attaché(e) Commercial(e) H/F
CDI · ÉLANCOURT
MONOPRIX
Chef de Produit Junior Table et Cuisine F/H
CDI · CLICHY
SAN MARINA
Brand Content Manager
CDI · GÉMENOS
COURIR
Responsable Ressources Humaines Opérationnel - F/H
CDI · PARIS
GOUTAL PARIS
CRM Manager
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Sales Area Manager Junior
CDI · PARIS
FURSAC
Chef de Produit - CDI H/F
CDI · PARIS
FURSAC
Directeur.Rice Regional.e - CDI H/F
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Gestionnaire Supply-Chain et Achats (H/F)
CDI · ANNECY
RMS
Directeur Commercial - H/F - Mode Femme Premium - Paris
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Technicien.ne Support H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Acheteur(Euse) Chaussures Marques Internationales H/F
CDI · GRENOBLE
SPARTOO.COM
Chef(fe) de Produit Chaussures Marques Propres
CDI · GRENOBLE
LES ATELIERS TAMALET
Chef de Produit
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
7 mars 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le marché français du sport en hausse de 3,5 % en 2015

Publié le
7 mars 2016

Dans son ensemble, le marché français du sport affiche une croissance pour la cinquième année consécutive. En 2015, le marché du sport a atteint 10,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Soit une croissance de 3,5 % par rapport à 2014 dans les principales enseignes commercialisant des articles de sport.

Sport-Achat se tient jusqu'à mercredi à Lyon - FashionMag/Olivier Guyot


A l’occasion du salon Sport-Achat, qui se tient à Lyon jusqu’à mercredi, les fédérations Fifas et FPS, en présence du ministre Thierry Braillard, ont annoncé cette nouvelle progression.

Celle-ci est portée par une forte hausse des ventes de chaussures. Celles des chaussures de football progressent de 3 %, alors que les multisports et mode sont en hausse de 8 %. Mais les bonds les plus forts sont à allouer au training et au running (+12 %). Une tendance à mettre en rapport avec les belles performances des ventes de produits pour femme. Le textile femme progresse de 6 % et les chaussures pour femme s’envolent de 17 %. Bien sûr, tous les sports ne bénéficient pas du même engouement. Alors que la course à pied s’envole, le ski accuse un -2 % en 2015.

Autre élément fort : la progression des ventes en ligne. Le chiffre d’affaires réalisé sur le net progresse de 19 % et passe la barre du milliard d’euros.

Les pures players ne sont plus les seuls acteurs de ce secteur avec la montée en puissance des enseignes, mais aussi des places de marché. Les ventes par Internet représentent aujourd’hui 10 % du marché.

« Nous avons un vrai souci en ce qui concerne le commerce physique sur ce point, explique Pierre Gogin, président de la FPS. Bien sûr, nos entreprises ont bénéficié du CICE, mais, en ce qui concerne la rentabilité, nous faisons face à des inégalités fiscales et sociales vis-à-vis des acteurs du net. »

Au-delà de la problématique concurrentielle, les fédérations affichent leur optimisme pour l’année 2016. « Nous avons de grands événements cette année qui permettent aux marques de présenter des innovations et d’activer leurs forces marketing, explique Pierre Zany, président de la Fifas. Les enseignes bénéficient de ce mouvement et activent aussi des événements. »

Mais à moyen terme aussi les acteurs du secteur se veulent optimistes. « Les marques et enseignes, en développant plusieurs gammes de prix, ont compris qu’il fallait permettre au plus grand nombre de pratiquer le sport, estime Thierry Braillard. La réforme des rythmes scolaires a aussi permis de faire en sorte que 40 % d’enfants puissent pratiquer une activité sportive. Il faut aussi que les fédérations n’attendent pas les licenciés, mais aillent à leur rencontre. Dans ce sens, ce qu’a réalisé la fédération de basket-ball avec les animations et l’organisation d’un Euro réussi à Montpellier et Lille est remarquable. Ils ont passé le nombre record de 600 000 licenciés. Ce sont des basketteurs en plus, mais cela veut aussi dire plus de ballons, plus de chaussures et plus d’équipements. Cela bénéficie à toute l’économie du sport. »

Dans cet esprit, tous misent sur le potentiel fédérateur de l'obtention, en septembre 2017, de l'organisation par Paris des Jeux Olympiques de 2024.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Mode
sport
Salons