×
Publicités
Publié le
7 févr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le marché mondial de l'habillement va progresser de 3,9 % par an d'ici 2025

Publié le
7 févr. 2020

Spécialiste de l'analyse de marché et de prospective, Kantar vient de livrer ses prédictions et tendances pour le marché du retail à horizon 2025, après avoir analysé les performances de 1 500 des plus grands distributeurs mondiaux, tous secteurs confondus. Concernant l'habillement, le marché mondial devrait enregistrer une progression de 3,9 % chaque année d'ici 2025, et donc croître de 64 milliards de dollars au total en cinq ans.


Absent en France, le groupe américain TJX regroupe 7 enseignes et totalise 4 300 magasins sur trois continents. - TJX


Selon Kantar, cette croissance sera générée pour près de la moitié par cinq grands acteurs : le japonais Fast Retailing (Uniqlo), l'espagnol Inditex, le suédois H&M et les américains TJX et Old Navy. Au global, le marché mondial de la distribution de mode est évalué en 2020 à environ 300 milliards de dollars. Un montant qui pourrait atteindre près de 360 milliards en 2025.

Si l'on revient à une analyse globale du retail mondial (hypermarchés, enseignes, discounters...), il apparaît que ce marché va atteindre 6 700 milliards de dollars de ventes en 2020, soit une progression de 4,8 % en un an, portée par le e-commerce qui bondira de 15,7 % cette année pour atteindre 861 milliards de dollars. C'est bel et bien le canal web qui va mener la croissance à l'avenir : les ventes online, qui comptent aujourd'hui pour 12,1 % des ventes au détail dans le monde, devraient ainsi augmenter quatre fois plus vite que les transactions physiques d'ici 5 ans. La barre des 1 000 milliards de dollars de chiffre d'affaires généré en ligne sera franchie en 2021, et ce montant atteindra 1 600 milliards en 2025, selon les projections de Kantar.


Les taux de croissance (en vert) reflètent l'évolution des priorités des acheteurs. (ventes mondiales par secteurs) - Kantar


Sur le plan régional, la croissance de l'activité retail augmentera plus vite dans la zone Asie-Pacifique (+8,6 %), qu'en Amérique du Nord (+3,9 %) ou en Europe (+3,8 %). L'américain Walmart devrait conserver sa place de premier retailer mondial en 2025, selon Kantar, devant son compatriote Amazon qui réduira l'écart entre eux deux. Le Chinois JD.com devrait quant à lui, afficher la plus forte croissance du panel et s'inviter sur la troisième marche du podium dans cinq ans.

Sept points clés à observer



Étayant ses projections, Kantar soulève sept points-clés quant aux tendances retail à observer. L'un d'eux désigne la région Asie-Pacifique, qui affiche la plus forte proportion de ventes en ligne (19 %), comme une source d'inspiration pour les géants du retail, car elle abrite des business model basés sur la data et privilégiant le mobile. "Le potentiel de croissance ne se limite pas à la Chine, des marchés comme l'Inde et l'Indonésie leur offrant de nouvelles opportunités, grâce à l’extension de géants tels qu'Alibaba, et de nouveaux acteurs innovants comme Flipkart et des retailers spécialisés dans les livraisons express comme Grab".

Pour les distributeurs et les marques, un autre sujet prend de l'ampleur et peut être source de complications : il s'agit du commerce transfrontalier, bouleversé par les pratiques des e-commerçants.  "Alors qu'Alibaba et Amazon apportent une simplification, le commerce transfrontalier va perturber la politique de fixation des prix, la gestion des stocks et créer des zones d'ombre dans les cadres législatifs", met en garde Kantar, qui a également ciblé comme macro-tendance à suivre de près le sujet des marges, de la visibilité, de l'accessibilité, du sens et enfin de la pertinence.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com