×
5 600
Fashion Jobs
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
5 déc. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le marché mondial des jeans devrait atteindre 60 milliards de dollars d'ici 2023

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
5 déc. 2018

Une croissance encore revue à la baisse, mais un cap symbolique en vue, celui des 60 milliards de dollars. Un nouveau rapport actualisé sur la base des chiffres 2018 prévoit en effet que le marché mondial de la vente au détail de jeans atteindra 60,09 milliards de dollars (52,65 milliards d'euros) d'ici 2023, portée par les pays émergents.


Archivo


Selon le rapport, réalisé par le spécialiste de l'approvisionnement just-style.com, ce sont 2 milliards de jeans qui devraient être produits en cinq ans. Le marché de la vente de denim devrait augmenter de 4,9 % au cours des cinq prochaines années, contre 5,1% estimé l'an dernier pour la période 2017-2022.

Une croissance revue à la baisse si l'on se base sur l'estimation du chiffre d'affaires pour 2018, qui atteint 57,30 milliards de dollars (50,21 milliards d'euros), contre 56,55 milliards de dollars, soit une hausse de 1,35 % environ. Un ralentissement de cette croissance pourrait donc intervenir dans les années à venir, probablement du fait du marché européen.

Les États-Unis devraient maintenir leur position de premier marché mondial du jeans, suivis par la Chine à la deuxième position, jusque là occupée par l'Europe. Constatant la forte croissance de la Chine dans ce domaine, le rapport précise que près de la moitié de la production chinoise de jeans est destinée à son marché intérieur, en forte augmentation par rapport aux données recueillies cinq ans auparavant. Le site de recherches estime en outre qu'environ 22 % des jeans fabriqués en Chine sont commercialisés en dehors des marchés de détail traditionnels « en échange de biens ou de services, plutôt que de devises ».

Au-delà des deux premiers marchés que sont les États-Unis et la Chine, le rapport constate que les plus fortes croissances sont à glaner ailleurs : l'Amérique du Sud est en tête, avec un taux de croissance des ventes de jeans estimé à 12,1 %, tandis que « le reste du monde » (à savoir l'Afrique et l'Océanie) devrait connaître une croissance de 19,7 % sur la période.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com