Le marché s’agite autour de possibles futures opérations d’acquisition

Les opérations de fusions et acquisitions dans la mode ne sont pas près de s’arrêter. Alors que le maroquinier italien Piquadro vient d’annoncer son intention de racheter Lancel auprès du groupe de luxe Richemont et que les rachats se sont multipliés, de Bally à Lanvin pour ne citer que les plus récents, deux nouveaux deals pourraient se concrétiser à terme dans le secteur.
 
Voir le défilé
Acne Studios, automne-hiver 2018-19 - © PixelFormula

A commencer par la cession de la griffe de prêt-à-porter suédoise Acne Studios, qui aurait mis sur le marché la majorité de son capital. Selon des informations publiées par le WWD, les cofondateurs, Jonny Johansson et Mikael Schiller, auraient confié à Goldman Sachs un mandat pour chercher de potentiels repreneurs. Des discussions auraient déjà été entamées et le processus de vente devrait être lancé avant l’été. Interrogée, la maison a démenti ces informations, déclarant qu'elle n'était pas en vente.
 
Une autre opération pourrait concerner Carven, rachetée en 2016 par Bluebell Group, le distributeur partenaire de la marque à Hong Kong et en Chine, qui était déjà présent au capital depuis 2011 avec une part minoritaire. Selon MF Fashion, la société d’investissement italienne pilotée par Roberta Benaglia Style Capital serait intéressée d'investir dans la maison.
 
Bluebell, dont le cœur d’activité se trouve en Asie et qui est moins structurée en Europe, pourrait en effet chercher à s’appuyer sur un partenaire pour s’étendre davantage à l’international. Toujours selon le quotidien italien, Style Capital, qui vient d'entrer à hauteur de 32 % dans MSGM et détient les marques Sundek et Forte Forte, pourrait investir aussi dans Stella McCartney. La marque britannique discuterait actuellement de l'avenir de sa coentreprise avec le groupe Kering.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER